Suivez Nous

Voici pourquoi Chadwick Boseman n’a informé personne de la maladie qui l’a emporté

Arsene DOUBLE | | Société

Le héros de “Black Panther“, Chadwick Boseman a succombé, vendredi 28 août à l’âge de 43 ans, à un cancer de côlon, une maladie contre laquelle l’acteur luttait en silence depuis 2016, sans que personne ne s’en doute. Les seuls à avoir été mis au courant de l’état de santé de Chadwick Boseman, avant sa mort, Michael Greene, son agent, et son formateur Addison Henderson ont récemment révélé le mobile de la discrétion de l’illustre disparu.

Ils ne sont que deux à en savoir plus sur la discrétion de Chadwick Boseman concernant l’insidieuse maladie qui a eu raison de lui en 2020. Hormis les deux proches collaborateurs du héros de “Black Panther“, son agent Michael Greene et son formateur Addison Henderson, ni Disney ni Marvel n’étaient informés que Chadwick Boseman trainait depuis 2016 un cancer de côlon.

Dans une interview accordée à “Hollywood Reporter“, son agent Michael Greene et son formateur Addison Henderson, tous deux, sont récemment revenus sur sa discrétion, qui lui aurait en partie été inspirée par sa mère Carolyn.

« Elle lui a toujours appris à faire en sorte que les gens ne se tracassent pas pour lui », a ainsi déclaré Greene. « Il sentait aussi que dans ce métier les gens disjonctaient facilement. Et puis c’était quelqu’un de très réservé. »

Toujours au micro du “Hollywood Reporter“, l’agent a également évoqué le dernier tournage de Chadwick Boseman : celui du drame musical “Ma Rainey’s Black Bottom“ pour Netflix, aux côtés de Denzel Washington (producteur du film), et que l’acteur a tenu à assumer en dépit de son « intense souffrance ». Attendu pour le 27 novembre sur la plate-forme américaine, Boseman y tient le rôle de Levee, un trompettiste travaillant pour la “Reine du Blues” Ma Rainey (Viola Davis) et rêvant de faire carrière dans le Chicago des années 20.

« Certaines personnes attendent toute une vie pour rencontrer l’opportunité qu’il a eue, et Chad[wick] avait tellement de sagesse, de connaissance, tant de choses en lui, qu’il n’allait pas laisser cette maladie l’empêcher de raconter ces histoires incroyables, d’exprimer son art dans la fleur de l’âge », a pour sa part ajouté le formateur de l’acteur, Addison Henderson.

Ce dernier, également réalisateur en herbe, a d’ailleurs révélé que malgré son état de santé et sa fatigue, Chadwick Boseman s’était déplacé pour le voir et l’encourager après le tournage de Da 5 Bloods : « Il n’était pas forcé de faire ça. Il aurait pu rentrer chez lui et se reposer. (…) C’est quelque chose que je n’oublierai jamais. »

 

Arsène DOUBLE