Suivez Nous

La villa de Franck Ribéry saccagée à Parme

Danielle YESSO | | Société

Dimanche 5 juillet 2020, Franck Ribéry était en déplacement à Parme avec son équipe de la Fiorentina. Le goût savoureux de la victoire a été altéré par le cambriolage de sa maison, survenu en son absence. Le footballeur français a publié un message et une vidéo sur Twitter dans l’après-midi du lundi 6 juillet.

Dimanche 5 juillet 2020, Franck Ribéry était en déplacement à Parme avec la Fiorentina, un match à l’extérieur qui s’est soldé par une victoire 1-2. De retour chez lui quelques heures plus tard, Franck Ribéry a eu la mauvaise surprise de découvrir que son domicile avait été visité et même saccagé en son absence. Écoeuré par de tels agissements, l’ancien international français a publié un message et une vidéo des dégâts sur Twitter, dans l’après-midi du lundi 6 juillet. “Au retour de cette victoire contre Parme (2-1 pour la Fiorentina), je suis rentré chez moi. Ce ‘chez moi’ en Italie, pays dans lequel j’ai décidé de poursuivre ma carrière après tant de belles années à Munich. Voilà ce que j’ai découvert…”, a-t-il débuté.

Plusieurs biens ont été volés, mais là n’est pas le plus important pour le footballeur. “Alors oui, ma femme a perdu quelques sacs, quelques bijoux, mais al Hamdulillah, ce n’est pas l’essentiel. Ce qui me choque, c’est cette impression d’être à poil, d’avoir le froc baissé et ça, ça ne passe pas, je ne l’accepte pas !”, a-t-il poursuivi. Fort heureusement, sa femme Wahiba et leurs cinq enfants – Hiziya, Shakinez, Seïf el Islam, Mohammed et Keltoum, la petite dernière, qui a vu le jour en février 2019 – ne se trouvaient pas sur place, mais dans leur maison de Munich. Après le départ de Franck Ribéry en Italie, la famille ne s’est pas séparée de sa grande maison avec piscine.

“Grâce à Dieu, ma femme et mes enfants étaient en sécurité, à Munich, mais comment avoir confiance aujourd’hui ? Comment me/nous sentir bien ici aujourd’hui, après ça ?”, s’est interrogé le sportif, semblant remettre en question sa carrière en Italie. “Je ne cours pas après les millions. (…) En revanche, je cours toujours après le ballon parce que c’est passionnel. Mais passion ou non, ma famille passe avant tout, et nous prendrons les décisions nécessaires à notre bien-être”, a-t-il conclu.

Franck Ribéry a ensuite publié une vidéo dans laquelle on découvre une partie des dégâts. Les tiroirs ont été ouverts, ses affaires mises par terre. Selon les médias italiens, des objets précieux auraient été volés dans la villa du joueur français située sur les hauteurs de Florence.

 

Danielle YESSO