Suivez Nous

Universités publiques de Côte d’Ivoire : heures supplémentaires et d’encadrement, un consensus trouvé entre syndicats grévistes et administration

Irene COULIBALY | | Société

Un consensus a enfin été trouvé sur les barème des heures complémentaires et d’encadrement dans les universités publiques ivoiriennes.

Ce consensus a été trouvé à l’issu d’un atelier tenu le 14 mars, après un débat houleux entre les syndicats grévistes et l’administration, au pôle scientifique et d’innovation de l’université Félix Houphouët Boigny à l’annexe de Bingerville.

Trois commissions ont ainsi été mises sur pieds, la première a fait des recommandations sur la maitrise des effectifs des étudiants, la seconde sur le taux des heures complémentaires et la troisième sur l’encadrement et les décharges horaires.

Concernant les heures complémentaires et d’encadrement, les trois parties ont convenu des obligations de service des enseignants-chercheurs. Le professeur titulaire fera alors 150h/an soit 20. 000F l’heure, pareil pour le maître de conférence dont l’heure sera fracturée à 15. 000F, le maitre-assistant quant à lui fera 240h/an soit 10. 000 F l’heure, pareil pour l’assistant.

Les cours magistraux, les travaux dirigés et pratiques, les séminaires et sorties de terrain ont également été reconnu et ajouté aux heures complémentaires.

Sachez que cet accord a été trouvé et approuvé sous l’œil bienveillant du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Albert Mabri Toikeusse, accompagné de sa délégation.

 

Irène COULIBALY