Suivez Nous

La Tabaski, la fête où l’on célèbre aussi le bazin

Irene COULIBALY | | Société

Aïd El-kebir ou la fête de la tabaski représente un jour très spécial pour les fidèles musulmans car il est consacré selon la tradition islamique à la commémoration de la soumission d’Ibrahim à Dieu. Mais au-delà de l’aspect religieux, c’est aussi l’occasion pour eux de se vêtir de leurs plus beaux vêtements en occurrence le boubou de bazin.

Pour ce jour béni de la célébration de la Tabaski, les fidèles musulmans pour la plupart d’entre eux arborent leurs plus beaux vêtements pour se rendre à la prière. La Tabaski représente l’un des rares moments où tous ont l’occasion de vraiment bien se vêtir pour la prière en communion les uns avec les autres.

On peut les apercevoir vêtus de pagnes ou de dentelles mais la plupart d’entre eux optent pour le bazin. Les hommes, les femmes et les enfants le portent bien. Certains en font même des uniformes pour la petite famille ou entre amis. On peut voir des broderies qui frappent à l’œil ou des modèles simples sans trop de décorations, des couleurs et brillances diverses. Bref on en voit de toutes sortes.  Après la prière dans les différentes mosquées et le partage de repas, les rues s’envahissent  de fêtards dans la soirée. D’un côté, on peut voir ceux qui profitent de la fête pour rendre visite à la famille et de l’autre ceux qui préfèrent se diriger vers les lieux animés pour se divertir. Les glaciers, les maquis et bars sont bondés de monde et toujours le bazin est visible sur des personnes.

Le bazin qu’est-ce que c’est ?

Le bazin est une sorte d’étoffe mêlée de fil et de coton croisés fait à la main, c’est-à-dire de façon artisanale. Il en existe de toutes les formes, qualités et de tous les motifs. Ce tissu généralement blanc s’utilise depuis le XVIe siècle. Et grâce à de la teinture faite pour bazin l’on peut lui donner la couleur de son choix. Le bazin permet de coudre des vêtements agrémentés de broderies selon le choix des clients. On l’utilise également pour faire de la décoration d’intérieur en fabriquant des rideaux ou des lignes de tables.

En Afrique, on le retrouve un peu partout mais surtout dans les pays comme le Mali, la guinée, le Burkina-Faso, la Côte d’Ivoire. Et généralement il est porté durant les cérémonies de mariages, de baptêmes et de fêtes telle que la Tabaski.

 

Irène COULIBALY