Suivez Nous

Simone Biles, la gymnaste la plus titrée de l’histoire sur le concours général aux mondiaux, hommes et femmes confondus

Jean Paul Tra Bi | | Société

© Simone Biles

L’américaine Simone Biles a remporté pour la quatrième fois le titre de championne du monde du concours général, vendredi 2 novembre 2018 à Doha. Elle devient ainsi la première gymnaste à réaliser pareille performance, et dépasse la Russe Svetlana Khorkina, triple championne du monde.

À peine 18 ans, Simone Biles, jeune américaine marque le monde sportif par sa détermination à l’été 2016. Le vendredi 2 novembre 2018 à Doha, elle a été Sacrée championne du monde au saut de cheval. Elle remporte donc son treizième titre mondial. Simone est la première gymnaste à remporter plus de 13 médailles d’or dans des championnats du monde.

Devenue Sacrée championne avec un total de 57,491 points, Biles est loin d’être irréprochable dans l’exercice de ses mouvements au saut et à la poutre. Cependant elle n’a aucunement laissé de temps à la concurrence. La médaille d’argent revient donc à la Japonaise Mai Murakami (55,798), alors que l’américaine Morgan Hurd, tenante du titre, complète le podium (55,732).

A Doha, Simone fait son retour à la compétition internationale après des Jeux Olympiques fastueux à Rio en août 2016, où elle était rentrée du Brésil avec cinq médailles dont quatre en or – concours général, sol, saut et par équipes, plus le bronze à la poutre.

Elle avait coupé après Rio, puis a révélé un moment qu’elle ne ferait plus partie des victimes de Larry Nassar, ex-médecin de l’équipe féminine de gymnastique à l’origine d’un des plus graves scandales de l’histoire du sport américain, condamné lourdement pour des centaines d’agressions sexuelles commises pendant deux décennies. Son retour à la compétition s’est fait fin du mois d’août aux États-Unis.

 

Jean Paul Tra bi