Suivez Nous

Sei Ashina, l’actrice japonaise a été retrouvée morte à son domicile

Danielle YESSO | | Société

L’actrice japonaise Sei Ashina a été retrouvée morte à son domicile de Tokyo, le 14 septembre 2020. C’est son frère qui aurait découvert son corps, alerté par l’absence de réponse à ses messages et appels. Bien qu’aucune lettre n’ait été découverte et que les motivations de son geste restent inconnues, la police privilégie la thèse du suicide.

La grande actrice japonaise Sei Ashina a été retrouvée morte à l’âge de 36 ans, dans son appartement de Shinjuku, à Tokyo, le lundi 14 septembre 2020. Comme l’ont confirmé la police et son agence, cette comédienne très demandée à la télévision nipponne se serait donné la mort. L’enquête autour de son décès est cependant toujours en cours. Aucune note n’a été retrouvée dans l’appartement de Sei Ashina et les motivations derrière son suicide présumé restent floues. C’est son frère qui a découvert son corps. Dimanche, il avait été alerté par le fait qu’elle ne réponde pas à ses messages et appels.

Née en 1983 en banlieue de Fukushima, Sei Ashina a déménagé à Tokyo lorsqu’elle était adolescente. Très vite, elle devient mannequin et fait ses débuts dans l’audiovisuel en 2002, avec la série dramatique The Tail of Happiness. Elle a également été choisie parmi 800 candidates pour obtenir le rôle dans le film Silk, du réalisateur François Girard, en 2007. Elle y jouait avec Keira Knightley.

Après ce beau projet, elle a enchaîné les rôles dans les séries dramatiques. Parmi les plus connus, on peut citer Nanase: The Psychic Wanderes (2010) ou encore Aibo: Tokyo Detective Duo (depuis 2017), dont la 19e saison sera diffusée en octobre.

Le décès d’Ashina Sei intervient après les suicides de l’acteur japonais Haruma Miura en juillet, et de la star de télé-réalité Hana Kimura, en mai dernier. Le suicide est un véritable fléau au Japon, notamment depuis 2017, année où le pays a eu le plus haut taux de suicide parmi sa population, surtout chez les plus jeunes.

 

Danielle YESSO

Mots-clefs : , ,