Suivez Nous

La SACEM dévoile les noms des héritiers de Dj Arafat

Irene COULIBALY | | Société

Les noms des ayants droit de Dj Arafat susceptibles de bénéficier de ses droits d’auteur sont désormais connus. Selon la SACEM, ses enfants uniquement y auraient droit. La mère et la fiancée ne figureraient pas sur la liste des bénéficiaires.

Les héritiers susceptibles de pouvoir jouir des droits d’auteur de leur sociétaire, feu Ange Didier Houon alias Dj Arafat seront confirmés ces prochains jours par la SACEM. Mais selon les premières informations que nous avons pu recueillir auprès de la société, seules les enfants portant le nom du défunt ont des droits sur ses œuvres.

Ses enfants toucheront tous les droits d’auteur, compositeur et édition pendant 99 ans et chacun d’eux recevra équitablement les droits chaque trimestre sur leur compte bancaire jusqu’à atteindre la majorité. Selon la loi ivoirienne, feu Ange Didier Houon n’ayant pas préétabli un testament, seul l’acte d’hérédité est valable pour définir ses héritiers. Seuls ceux-là seront reconnus par la SACEM, le Buirda et Universal.

Il s’agit de Lachouana, Maël, Ézéchiel, Owen et Rafna ; les quatre enfants donc les héritiers juridiquement reconnus qui bénéficieront des fruits du travail de leur père. Cependant, ils devront s’acquitter des dettes de leur père s’il en avait.

Selon la juridiction française, le mariage coutumier n’étant pas reconnu, la femme mariée traditionnellement ne peut percevoir de l’argent. Conclusion, ni Carmen Sama, veuve du défunt ni sa mère Tina Glamour ne seront pris en compte ; elles sont déclarées forcloses des droits d’auteur de Dj Arafat.

 

Irène COULIBALY