Suivez Nous

Le RICED reçoit les félicitations et encouragements du ministère de l’Environnement et du Développement Durable

100pour100culture | | Société

Le Réseau Ivoirien des Communicateurs pour l’Environnement et le Développement Durable (RICED) a fait sa rentrée solennelle de l’année 2022 le mardi 08 février à la Maison de la Presse d’Abidjan Plateau. Cette cérémonie a été l’occasion, pour le RICED, de présenter son « programme général d’activités » comportant quatre  activités majeures à savoir: la rentrée solennelle ; le forum du Développement Durable ; le magazine Sud-Alerte et le festival des Images Environnementales pour le Développement Durable (FIEDD).

Toutes ces activités s’inscrivent dans le cadre des objectifs que s’est assigné le réseau depuis sa création en 2010. Par ailleurs, sa mission principale (et transversale) est de faire une sensibilisation permanente sur la gestion durable des ressources, la préservation de la qualité des matrices de l’environnement (eau, sol, air) et sur l’utilité de la résilience face à certaines situations.
Le RICED a également dévoilé son calendrier d’activités de l’année 2022 en précisant que celui-ci découle du programme général présenté plus haut. Ce sera désormais une tradition de sortir chaque année une feuille de route émanant du « programme général d’activités », selon les dires du Secrétaire Général du réseau.

La tribune de cette journée de lancement officiel des activités a vu s’exprimer des officiels au nombre desquels nous mentionnons le président du RICED, le président de l’Union National des Journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI) et le Directeur Général de l’Environnement (DGE), représentant  le ministre de l’Environnement et du Développement Durable.
Dans son allocution, DJAH Koffi Sylvain, président du RICED, a fait un état des lieux de la situation alarmante des changements climatiques qui mettent en grand danger l’humanité et sa descendance. Il a ensuite présenté sa structure et ses actions avant d’annoncer la participation, cette année, de plusieurs délégations étrangères qui viendront d’Amérique du sud, d’Europe et de plusieurs pays d’Afrique. Il a terminé son intervention par des formules de remerciements à l’endroit de ses partenaires et de l’assistance, et a lancé un appel aux autorités étatiques afin qu’elles acceptent d’accompagner toutes ces initiatives en faveur de la protection de l’Environnement.

Jean-Claude COULIBALY, 1er responsable de l’UNJCI, s’est réjoui des initiatives du RICED et a affirmé son entière adhésion en tant qu’expert de l’information et de la communication pendant son adresse. Il a notamment dressé une liste d’édifices aujourd’hui disparus du fait de l’avancée de la mer au niveau de la commune de Port-Bouët (Abidjan) pour montrer l’ampleur du sort réservé à nos côtes si rien n’est fait.

Quant à LAVRY Grah Nazaire, Directeur Général de l’Environnement, il a d’abord réaffirmé l’engagement du ministère public aux côtés du RICED à travers l’octroi d’un appui institutionnel avant d’affirmer que les actions du RICED s’inscrivent pleinement dans les prérogatives du ministère de l’Environnement et du Développement Durable (MINED). Aussi a-t-il, au nom du ministère, félicité et encouragé le RICED à persévérer dans sa mission de sensibilisation des populations. Il est ensuite revenu sur les grands projets du ministère et a insisté sur ses actions et sa volonté d’assumer pleinement le rôle qui est le sien : protéger l’Environnement et garantir la durabilité des ressources naturelles du pays. Il a terminé son allocution en déclarant lancé les activités du RICED pour la session 2022, au nom de Jean-Luc ASSI, ministre de l’Environnement et du Développement Durable, président du FIEDD 2022.

Rendez-vous est donc pris pour les 28, 29 et 30 avril prochains,  pour la 4ème édition du Festival des Images Environnementales pour le Développement Durable.

100pour100culture