Suivez Nous

La reine Elizabeth II en désaccord avec le Prince Harry

Arsene DOUBLE | | Société

La famille royale britannique en veut au duc de Suxess et son épouse, la duchesse Meghan Markle, pour avoir attaqué en justice plusieurs médias britanniques, dont The Sun, le Daily Mirror et le Mail on Sunday. Chose que la famille royale n’a jamais faite.

Selon Mce, le prince Harry a lancé une guerre contre certains journaux britanniques et cela ne plaît pas à la famille royale. Mais avant d’attaquer plusieurs médias dont le Mail on Sunday, le prince Harry n’aurait pas informé sa famille, voire la reine Elizabeth II.

Choquée par cette décision unilatérale du couple, la famille royale qui n’a jamais attaqué les médias ne parlent plus au couple, selon le journaliste Richard Palmer, rédacteur au Daily Express sur son compte tweeter.« Personne dans la famille royale ou dans la Royal Household ne soutient Harry et Meghan en ce moment. Même le personnel du couple semble gêné par leurs actions. William, qui a laissé tomber son frère plus tôt dans l’année, et Charles, ont pris leurs distances. » a t-il dit.

L’offensive du prince Harry contre la presse britannique

Le prince Harry a porté plainte contre News Group Newspapers, le propriétaire de tabloïds britanniques dont le plus populaire est The Sun, a indiqué ce groupe, vendredi dernier, quelques jours après le lancement des procédures contre le Mail on Sunday pour défendre son épouse Meghan. «Nous confirmons qu’une plainte a été émise par le Duc de Sussex», a indiqué News Group Newspapers, qui possède The Sun (le tabloïd britannique le plus lu) et le défunt News of The World.

Selon plusieurs médias, qui parlent de piratage de boîtes vocales, une plainte a également été déposée contre le Daily Mirror.

Mardi dernier, le prince Harry était monté au créneau pour défendre son épouse Meghan contre la presse tabloïd britannique, qui la harcèle selon lui «sans pitié» comme sa mère la princesse Diana, et il avait annoncé le dépôt d’une plainte contre le Mail on Sunday. Il avait annoncé sur le site internet du couple une action en justice contre la publication d’une lettre privée, « illégalement, dans l’intention de détruire (…) en omettant des paragraphes, certaines phrases et même des mots pour masquer les mensonges proférés depuis un an».

Il faisait ainsi allusion à la publication en février par le tabloïd Mail on Sunday d’une lettre de Meghan à son père Thomas Markle, vis-à-vis duquel elle a pris ses distances, et qui ne manque pas une occasion de s’épancher auprès des médias sur sa relation brisée avec sa fille.

«Ma plus grande peur est que l’histoire se répète», expliquait le prince Harry dans une lettre publiée sur ce site. « J’ai perdu ma mère et maintenant je vois ma femme devenir la victime des mêmes forces puissantes ».

Poursuivie par des paparazzi à moto, «Lady Di» est décédée le 31 août 1997 dans un accident de voiture à Paris.

 

Arsène DOUBLE