Suivez Nous

RD Congo : La star congolaise Tshala Muana a été libérée

Arsene DOUBLE | | Société

Tshalla Muana

La chanteuse et femme politique congolaise Tshala Muana a été libérée mardi, après plus de vingt-quatre heures de détention aux services des renseignements (l’ANR) suite à la sortie d’une chanson intitulée “Ingratitude”. Un single très controversé diversement interprété au sein la coalition FCC-CACH au pouvoir, chapeautée par les présidents Felix Tshisekedi et Joseph Kabila.

 

Elizabeth Tshala Muana Muidikayi, plus connue sous l’ appellation de Tshala Muana  a été relâchée. La chanteuse et femme politique congolaise âgée de 62 ans a passé la nuit « dans un cachot des services des renseignements », a déclaré à ACTUALITE.CD son producteur, manager et conjoint, Claude Mashala.

Pour rappel, Tshala Muana s’est illustrée depuis quelques jours avec une nouvelle chanson “ingratitude“ que certains attribuent à une attaque contre l’actuel président Félix Tshisekedi qui se serait montré ingrat vis-à-vis de Joseph Kabila en voulant rompre avec la coalition qui lie FCC et CACH. Pourtant les paroles de la nouvelle chanson de Tshala Muana, sortie samedi 14 novembre 2020, ne mentionnent pas le président par son nom.

La chanteuse, danseuse, productrice, actrice et femme politique congolaise est, par ailleurs, membre du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), crée par l’ancien président Joseph Kabila.

Lundi, pour sa part, le Bureau Conjoint des Nations Unies pour les Droits de l’Homme (BCNUDH) en République démocratique du Congo avait réagi à son arrestation. Ce service de l’ONU en RDC « s’inquiète de cette dérive qui est contraire à la volonté de promouvoir et protéger les droits de l’homme, notamment la liberté d’expression des acteurs culturels ».

Arsène DOUBLE

Mots-clefs : , , , , , ,