Suivez Nous

Le rappeur américain Chris Brown accusé de viol par une Française, le parquet de Paris ouvre les enquêtes

Irene COULIBALY | | Société

Les problèmes de Chris Brown avec la justice ne cessent de croitre. Aujourd’hui, le célèbre rappeur américain est accusé de viol en France par une jeune femme et c’est le parquet de Paris qui s’en mêle. Le rappeur aurait abusé d’une étudiante en janvier 2019 lors d’un séjour dans la capitale française, mais le chanteur nie les faits.

Âgée maintenant de 25 ans, la plaignante accuse le rappeur et deux de ses proches d’avoir abusé sexuellement d’elle dans la nuit du 15 au 16 janvier 2019. La scène se serait déroulée dans une chambre occupée par le rappeur au Mandarin Oriental alors qu’elle voulait récupérer son téléphone et partir. Deux jours après les faits, la victime de la star décide de porter plainte, mais ce n’est que le mardi 10 mars 2020, plus d’un an après les faits que le parquet de Paris décide d’ouvrir l’enquête.

« Je me réjouis de cette décision prise par le parquet de Paris. Nous allons avoir accès au dossier et nous allons surtout pouvoir faire des demandes d’actes », a réagi Me Jean-Marc Descoubes, conseiller de la jeune femme, aujourd’hui élève dans une école de théâtre.

Condamnée en 2009 pour coup et blessures sur son ex-compagne Rihanna, la plaignante de Chris Brown surnommé Karima par des médias explique avoir reçu des menaces des proches de la star puis une proposition d’« arrangement » financier. Mais le chanteur a quant à lui porté plainte pour dénonciation calomnieuse.

Deux confrontations organisées en mai 2019 et en janvier 2020 avaient été annulées, car le rappeur ne s’y était pas présenté, selon le Parisien. L’avocat de la défense a expliqué que son client n’a pas pu s’y rendre en raison de son emploi du temps chargé. Avec cette nouvelle procédure judiciaire, l’avocat de la plaignante espère que les investigations se poursuivent dans un cadre approprié.

 

Irène COULIBALY