Suivez Nous

Plus d’un musée sur dix pourrait ne jamais rouvrir après le confinement imposé par le covid-19, selon l’UNESCO et l’ICOM

Irene COULIBALY | | Société

La crise sanitaire liée au covid-19 a imposé la fermeture de 90% de musées dans le monde et avec le déconfinement progressif, plus d’un sur dix pourrait ne jamais rouvrir leurs portes.

Les conséquences dues à la pandémie à coronavirus pour les musées montrent un visage peu reluisant. Même si certains ont pu rouverts leurs portes, la plupart restent paralysés. La journée internationale des musées célébrée ce lundi à travers le monde a été l’occasion pour l’UNESCO et le conseil international des musées (ICOM) de publier un premier bilan de cette crise pour les musées.

90% des musées du monde, soit plus de 85.OOO établissements ont dû fermer et selon l’ICOM, près de 13% des musées du monde pourraient ne jamais rouvrir à cause des répercussions financières entrainées par la crise.

« Les deux enquêtes conduites auprès des états membres et des professionnels des musées visaient aussi à savoir comment le secteur s’était adapté et quelles seraient les voies de soutien aux établissements à l’issue de la pandémie », explique un communiqué de l’UNESCO. Cette même organisation note qu’en Afrique, et dans les états en développement, seuls 5% des musées ont pu proposer des contenus en ligne à leur public.

« Cette pandémie nous rappelle aussi que la moitié de l’humanité n’a pas accès aux technologies numériques. Nous devons œuvrer plus encore pour réduire les inégalités et favoriser l’accès à la culture pour toutes les populations, notamment les plus vulnérables et celles qui sont isolées », explique Audrey Azoulay, directrice générale de l’UNESCO. Les métiers liés aux musées à leur fonctionnement et leur rayonnement pourraient aussi être fortement affectés dans cette situation.

L’UNESCO et l’ICOM publieront dans les prochains jours, les résultats complets de leurs enquêtes.

 

Irène COULIBALY