Suivez Nous

Philipe Pango, ingénieur concepteur rend hommage à son professeur de mathématiques pour ses réussites

Irene COULIBALY | | Société

© Philipe Pango

Aujourd’hui directeur général du village des technologies de l’information et de la biotechnique (VITIB SA), Philipe Pango est un grand homme et amoureux de technologie. Trainant un lourd bagage intellectuel, l’homme doit ses principales réussites à son professeur de mathématiques de la terminale C du lycée classique d’Abidjan, dont les initiales sont KCK.

L’histoire commence un dimanche de l’année 2003 quand l’ingénieur concepteur ivoirien de micro-processeurs chez Gennum Corporation (Burlington, Canada), reçoit pour mission de concevoir la circuiterie en charge d’implanter un filtre passe-tout.  C’est-à-dire, un filtre numérique qui, tout en traitant 16 000 échantillons de données numériques par secondes (20 bits chacun), n’alternera aucunement les fréquences du signal, mais imposera tout simplement un délai.

Alors un dimanche après-midi, il décide d’aller travailler plutôt que de rester à la maison. Ce jour-là, il se donna comme défi personnel de trouver le moyen de contrôler le délai de son filtre, en téléchargeant dans le processeur des coefficients savamment calculés à l’avance (via le port USB d’un ordinateur). Le défi était donc de taille, puisqu’à la clef, son employeur attendait un tel produit afin de mieux se positionner sur le marché des prothèses auditives numériques.

Pendant des heures, il cogite et se rappelle des innombrables formules trigonométriques que son professeur de mathématiques KCK du lycée classique d’Abidjan lui avait inculquées à l’époque. Et avec brio, il réussit la mission qui lui avait été confiée et reçoit les honneurs de son employeur qui fait de sa trouvaille, un ‘’Trade secret’’ c’est-à-dire un secret d’entreprise.

Aujourd’hui, il est à la base de la création de plusieurs entreprises de haute technologie, et à la commercialisation de nombreux produits et services au Canada et aux États-Unis. Les technologies qu’il a conçues tout au long de sa carrière sont présentement implantées dans des millions d’appareils à travers le monde, notamment des prothèses auditives numériques, des écouteurs Bluetooth sans fil, divers accessoires numériques de traitement du son, et des radars à pénétration de sol.

Il est à présent un homme accomplit marié et père de deux enfants. Mais surtout très reconnaissant de la discipline, la rigueur et le travail bien fait que lui a inculqué KCK, son professeur et modèle de réussite.

 

Irène COULIBALY