Suivez Nous

Le PCA et DG du Burida, suspendus

Arsene DOUBLE | | Société

Pour la bonne gouvernance du Burida (Bureau ivoirien du droit d’auteur), le ministre de la Culture et de la Francophonie Maurice Bandaman a, dans un communiqué, pris plusieurs mesures conservatoires. Le président du conseil d’administration du Burida, Sery Sylvain ainsi que la directrice générale, Irène Viera, ont été suspendus, mercredi 17 juillet 2019.

Désormais, c’est chose faite. Le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman a ordonné, mercredi 17 juillet, la suspension de deux membres influents du Burida : Sery Sylvain, président du conseil d’administration, et Irène Viera, la directrice générale.

Heureux sont les artistes, qui ont attendu longtemps ce moment. Ils ont été nombreux a exigé, pendant plusieurs mois, le départ d’Irène Viera de la direction générale du Burida. Mardi 16 juillet, la directrice générale du Burida, a été, une fois encore, la cible des invectives de la part des artistes membres du CACB ( Collectif pour le changement au BURIDA), réclamant son départ.

 « Si madame Vieira ne part pas d’ici une semaine, nous reprendrons la grève illimitée. Nous n’avons pas peur, nous ne reculerons pas, si rien n’est fait d’ici une semaine nous ferons ce que nous devons », avait prévenu le CACB, lors d’une conférence de presse.

Et, c’est peut-être cette énième manifestation, appuyée d’une mise en garde à l’endroit de Maurice Bandaman, qui a motivé la décision du ministère de la Culture et de la Francophonie à travers le communiqué suivant :

En raison des tensions persistantes au Bureau ivoirien du droit d’auteur (BURIDA), qui mettent en péril la vie de la société, et suite à l’audit commandité par l’Inspection générale de l’Etat (IGE), qui mettent en évidence de nombreuses faiblesses dans la gouvernance de la Maison, le ministre de la Culture et de la Francophonie, en accord avec le gouvernement, prend les mesures conservatoires suivantes :

1-Monsieur Sery Sylvain et Madame Irène Assa Viera, respectivement président du Conseil d’administration et directrice générale sont suspendus de leurs fonctions.

2-Le Conseil d’administration est invité à procéder à la désignation d’un nouveau président en son sein.

3-Monsieur Akpatou Serge, directeur juridique du BURIDA est nommé directeur général par intérim.

4-Pendant son intérim, le directeur général par intérim gérera les affaires courantes. Les comptes du BURIDA sont mis sous scellé.

5-Le ministre de la Culture et de la Francophonie prend toutes les dispositions urgentes pour la continuité régulière de la société.

6-Le ministre de la Culture et de la Francophonie invite les artistes et les sociétaires du BURIDA au calme et à la cohésion pour sauvegarder les acquis et les avancées de leur maison commune

 

Arsène DOUBLE