Suivez Nous

Nigeria: La faim recule, une première en 8 ans (FAO)

Cyril Verb | | Société

© Reuters

L’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture(FAO), a annoncé une forte régression de la faim au Nigeria. Selon cette institution habituée à prendre le pouls des pays en la matière, le nombre de personnes confrontées à la famine a  considérablement baissé entre juin et août au Nigéria. Sur cette période, l’on est passé de 5,2 millions à 2,6 millions de personnes, soit une réduction de moitié.

Première raison de cette embellie : la nette amélioration de la situation sécuritaire dans le pays. Certes, la menace djihadiste existe dans le nord du pays. Mais, les efforts du gouvernement dans la lutte contre Boko haram ramènent un peu de quiétude. Dans le nord, zone de prédilection des terroristes, les activités agricoles ont repris.

La FAO salue par ailleurs l’amplification  de l’aide humanitaire. Pendant la récente saison des pluies, l’organisation onusienne a apporté un soutien technique aux cultivateurs. Elle a distribué des semences – maïs, mil, niébé, potagères – et des fertilisants en réponse aux besoins des paysans.

Un appui important dans l’élan observé ces derniers temps en faveur des cultures locales. La production vivrière a connu un boom avec l’exportation massive d’ignames vers l’Europe et les États-Unis.

Cependant, le Nigeria n’est pas encore tiré d’affaires. Le pays reste sous la menace de la faim. Plus de 3 millions de personnes sont sous la menace d’une faim aiguë voir de la famine. La FAO appelle donc à pérenniser les efforts entrepris.

 

Cyril Verb