Suivez Nous

Mort d’Edmond Kiraz, le dessinateur des « Parisiennes » à l’âge de 96 ans

Irene COULIBALY | | Société

Kiraz, le dessinateur de presse qui a travaillé pendant une trentaine d’années pour « jours de France » est mort mardi à l’âge de 96 ans. Il est notamment connu pour ses illustrations des « parisiennes » publiées dans plusieurs magazines.  

« Edmond Kiraz né au Caire le 25 août 1923 s’est éteint sereinement au petit matin de ce mardi 11 août 2020, dans son appartement parisien du 6e arrondissement de Paris qu’il aimait tant », confie Sabine Bastien, la compagne du dessinateur.

Durant une trentaine d’années, Kiraz a dessiné pour l’hebdomadaire de Marcel Dassault, Jours de France. Sans formation artistique, il avait commencé entant que dessinateur de presse politique et de caricaturiste en Égypte à l’âge de 17 ans. « J’ai toujours dessiné. Je n’ai jamais fait d’études artistiques, jamais ! D’ailleurs, je trouve que cela coupe tout ! », expliquait-il en 2011dans un entretien publié par ActuaBD.

À 22 ans, Kiraz se sépare de sa famille par qui il a été élevé pour s’installer à Paris. Là, il tombe amoureux des « Parisiennes » qu’il voyait comme des « libellules ». Il décide de les représenter dans une silhouette longiligne, aux yeux immenses, sophistiquées et très stéréotypées, ingénues et écervelées, préoccupées par le shopping et la mode. Outre Jours de France, Kiraz a aussi travaillé pour Playboy, Paris Match et Vogue.

« L’homme Kiraz était aussi exquis que ses dessins. Il ne retenait du monde que ce qui le ravissait. Il savait d’où il venait, il savait que le chaos, la destruction, était la norme. Alors il faillait enchanter le monde », a indiqué sa compagne.

Son chef d’œuvre les « Parisiennes » a été utilisé pour plusieurs agences de pub. En 2008, le musée Carnavalet de Paris lui avait rendu hommage au cours d’une exposition retraçant sa carrière.

 

Irène COULIBALY