Suivez Nous

Mort de l’artiste chanteuse Allah Thérèse : Son fils N’Goran Elvis Prince La Loi fait une révélation

Arsene DOUBLE | | Société

Dans un entretien accordé à un média local, N’Goran Elvis Prince La Loi révèle que la mort de la célèbre artiste tradi-moderne Allah Thérèse, l’épouse de son défunt père N’goran La Loi, serait due à un « cumul de fatigue » lié au décès de son mari.

« Après le décès du père, elle prononçait le nom du vieux toute seule. Ce n’était pas facile. Elle dort seule en chambre. C’est elle qui s’occupait des charges familiales en prenant en compte aussi la nourriture. Elle faisait tout. Ce sont ses nombreux déplacements qui l’ont épuisée, selon moi », confie N’Goran Elvis Prince La Loi, le fils de feu N’goran La Loi, à qui Allah Thérèse, mère stérile, n’a jamais pu offrir d’enfants.

Selon N’Goran Elvis Prince, sa mère Allah Thérèse « ne voulait plus faire la musique », après la mort de son époux N’goran La Lo. L’octogénaire l’a même fait savoir « dans l’une de ses chansons, arguant qu’elle et son (défunt) mari sont « jumeaux ». Et qu’il serait difficile pour elle de continuer sans lui.

« J’ai fait tout mon possible pour lui remonter le moral. Je lui ai dit que si elle abandonnait, elle n’allait pas vivre longtemps », poursuit le jeune artiste étudiant à l’Insaac.

Pour rappel, l’artiste tradi-moderne Allah Thérèse est décédée à l’âge de 84 ans, le dimanche 19 janvier 2020 aux environs de 23 heures à Djekanou, ville située dans le centre du pays.

 

Arsène DOUBLE