Suivez Nous

MHD, libéré ou pas ?

Arsene DOUBLE | | Société

Depuis quelques jours, la sœur de MHD crée la confusion chez les internautes à propos de la libération du Prince de l’Afro-Trap, incarcéré depuis janvier 2019 dans une affaire de rixe ayant causé la mort d’un jeune homme, Loïc K. âgé de 23 ans.

Sur la Toile, c’est la confusion totale. Les récentes déclarations de la grande sœur de MHD à propos de la libération de son jeune frère, le Prince de l’Afro-Trap, embrouillent l’esprit des internautes.

À travers un live sur Instagram, la grande sœur du prince de l’Afro-Trap avait laissé entendre, en larmes, que ce dernier allait être libéré provisoirement. Une séquence largement relayée sur les réseaux sociaux et qui a provoqué de nombreuses réactions de la part des internautes, d’autant que la loi fixe une durée limite d’incarcération dans ce genre de cas.

Mais quelques heures après, la jeune femme a de nouveau pris la parole, revenant sur ses propos de la veille. Visiblement agacée par les réactions provoquées par la séquence sur les réseaux sociaux, la sœur de MHD a ainsi évoqué, de nouveau sur Instagram, un malentendu. Elle affirme que la séquence était due au fait qu’elle venait de retrouver un portrait de son frère, et non en raison de la libération de son frère.

La sœur aînée de MHD s’est également excusée sur Snapchat, reconnaissant qu’elle s’était mal exprimée et réaffirmant à nouveau son souhait de voir l’auteur de la série “Afro-Trap” sortir rapidement.

Pour rappel, l’affaire MHD remonte au 6 juillet 2018, où une rixe mortelle née d’une rivalité entre quartiers coûte la vie à Loïc K. âgé de 23 ans. Heurté par une berline appartenant à l’un des 2 groupes, le jeune homme est roué de coups et poignardé à l’angle de la rue Saint-Maur, dans le 10e arrondissement de Paris, avant de décéder à l’arrivée des pompiers.

Une affaire qui fera évidemment réagir de nombreux médias ainsi que les habitants du quartier, très touchés par cette histoire, mais qui va prendre une tout autre ampleur moins de 6 mois après. En janvier 2019, la police procède en effet à l’arrestation de MHD, qu’elle accuse d’avoir participé à ce règlement de compte mortel tout en fournissant le véhicule qui servira à mettre au sol la victime.

Si l’artiste a toujours nié son implication tout en reconnaissant qu’il avait bien prêté son véhicule à des amis, le Prince de l’Afro-Trap sera mis en examen et incarcéré. Si le présumé coupable a fait, depuis lors, plusieurs demandes de libération en attendant son jugement, la justice s’était jusqu’ici montrée inflexible.

 

Arsène DOUBLE