Suivez Nous

Messieurs, boire trop de bière pourrait vous faire pousser des seins et vous donner des pannes d’érection !

Cyril Verb | | Société

Une molécule du houblon, principale ingrédient dans la fabrication de bières, ressemblerait fortement aux hormones sexuelles féminines. Ingurgitée en grande quantité elle serait à l’origine de sérieux problèmes métaboliques chez l’homme.

La mention « abus (d’alcool) dangereux pour la santé » devrait être accompagnée d’une liste des maladies probables et constatées. Le houblon contient naturellement des phytoestrogènes, molécules proches des œstrogènes produites par les femmes. Ces dernières sont des  hormones sexuelles féminines primaires sécrétées par les ovaires pour préparer à la fécondation et à la gestation.

Gaffe sinon tu pousseras des « lolos » (seins)

Si certains spécialistes minimisent les dangers des phytoestrogènes, le risque existe, pourtant. Consommées en grande quantité, elles ont des impacts sur le corps de l’homme.  En plus de devenir de plus en plus ventru, l’addict pourrait en effet voir se développer de façon anormale ses glandes mammaires (gynécomastie), en buvant trop de bière. L’autre dysfonctionnement qui peut transformer les férus de bières en « une femme », c’est le kiki non fonctionnel ou trouble érectile.

D’après le quotidien britannique The Independent, l’herboriste Stephen Harrod Buhner détaillait déjà le phénomène en 1998 dans son livre Sacred and Herbal Healing Beers : « Après une longue exposition aux propriétés œstrogéniques du houblon, les hommes ont potentiellement de la difficulté à maintenir l’érection. »

Ainsi, au risque de devenir « un vendeur d’eau glacée » (défaillance érectile), devant la junte féminine et de leur ressembler jour après jour, il conviendrait de boire moins de bière et de pratiquer régulièrement un sport.

En Côte d’Ivoire, les brasseries se livrent une véritable « guerre » pour contrôler le marché locale dans un contexte où la jeunesse consomme de plus en plus d’alcool. Ces révélations devraient rappeler à celle-ci les conséquences qui surviennent en cas d’abus. Le Cameroun arrive en tête des pays consommateurs de bières en Afrique centrale et l’Afrique du Sud trône sur le continent depuis sa base.

 

Cyril Verb