Suivez Nous

Memorial, la plus vieille ONG de défense des droits de l’homme chassée de ses locaux à Saint-Pétersbourg en Russie

Irene COULIBALY | | Société

Classée « agent de l’étranger » c’est-à-dire organisation bénéficiant d’un financement étranger et ayant une activité politique depuis 2016, Memorial encaisse d’énormes pressions des autorités russes.

Créée en 1989, Memorial a été renvoyée des locaux qui lui servaient d’abri depuis 20 ans. Galina Chklnik, directrice de l’antenne à Saint-Pétersbourg affirme que les services municipaux avaient récemment rompu tout contrat sur l’usage des locaux qu’ils occupaient depuis 1997 et souligne que l’ONG n’aurait enfreint aucune loi et pensait que son contrat serait prolongé. « Soit quelqu’un a envie d’utiliser nos locaux dans le centre-ville, soit nous avons des problèmes en tant qu’agent de l’étranger » s’est-elle défendue.

Les autorités de la ville n’ont cependant pas pu être contactées pour plus d’éclairage.

Rappelons que la réputation de cette ONG est fortement entachée depuis plusieurs mois. Certains de ses dirigeants subissent des arrestations, perquisitions ou agressions depuis un bon moment. En janvier, Oioub Titiev, la responsable en Tchétchénie avait été arrêtée par la police qui affirme avoir découvert de la drogue dans sa voiture. Et depuis le mois de juillet, le responsable de la branche en Carélie, l’historien Iouri Dmitriev a été mis en examen pour agression sexuelle sur mineur. Trois mois plus tôt, l’homme avait été innocenté d’une affaire similaire qu’il qualifiait de « coup monté ».

 

Irène COULIBALY