Suivez Nous

« Je me prostituais pour rouler dans des voitures de 50 millions », confie la chantre Claire Bahi

Irene COULIBALY | | Société

La chantre de l’Eternel Claire Bahi, anciennement membre active du mouvement coupé-décalé a fait de grandes révélations sur son passé, dans une vidéo récemment publiée sur les réseaux sociaux.

« Quand tu donnes entièrement ta vie à Jésus-Christ, satan se présente à toi, mais c’est en ce moment, tu te rends compte que tu es du bon côté. Beaucoup de personnes ne croyaient pas, beaucoup pensaient que c’était du buzz parce que j’étais choqué par la mort de mon ami, Dj Arafat. (…) Mon Dieu m’a donné le dégout de tout ce qui se passe dans le monde (…). Je prie pour que Dieu touche le cœur de ceux qui sont toujours là-bas », avait-elle déclaré.

La récente déclaration de Claire Bahi sur sa vie d’artiste coupé-décalé  fait beaucoup de bruits sur les réseaux sociaux et édifie certaines personnes qui lui ont témoigné leur soutien. « Le monde dans lequel je suis quitté, était un monde virtuel. (…). Le Seigneur m’a libérée de cette prison qui fait que je suis plus obligée de mentir », a-t-confessé. Elle a également ajouté : « la plupart des grosses voitures que je roulais, c’est des voitures qui coûtent facilement 40 à 50 millions de FCFA. Regardez ce qu’on gagne dans nos cachets du côté d’Abidjan. Pour quelqu’un qui touche 300 à 500 mille FCFA par cachet, comment fais-tu pour avoir une voiture de 60 millions de FCFA et subvenir à tes besoins ? C’était une sorte de prostitution ».

Cela fait maintenant plus d’un an que l’ancienne première dame du coupé-décalé a décidé de se mettre au service de l’église. Après sa conversion, la chantre avait fait plusieurs déclarations pour faire taire les rumeurs selon lesquelles elle serait en quête de buzz.

 

Irène COULIBALY

Mots-clefs :