Suivez Nous

Malawi : La sécheresse plonge le pays dans le noir et tarit l’économie

Cyril Verb | | Société

© AFP

Tous les œufs dans un même panier. La rivière Shire abrite les cinq (05) barrages  qui  fournissent 98% de l’électricité du pays. Son niveau d’eau a considérablement baissé faute d’une sécheresse dans le pays.

Le pays a été plongé dans le noir. Une situation récurrente depuis plusieurs mois voire une année. En guise d’explications à ces coupures répétées d’électricité, les responsables de la Compagnie nationale d’énergie (Escom) indexent la sécheresse qui  affecte les barrages et est à la base des pannes.

Le pic du délestage s’observe depuis un mois. Cause ? « Au cours des trois dernières semaines, la puissance disponible n’a pas dépassé 160 megawatts » pour une capacité maximale qui atteint normalement 300 MW,  explique Escom.

La question inquiète. Tout le pays est concerné par les coupures notamment les deux principales villes malawites : la capitale Lilongwe et Blantyre. L’économie est ainsi menacée d’autant que la durée des pannes peut s’étendre sur plus de vingt-quatre heures. Seuls 8% des 17 millions d’habitants du Malawi ont accès à l’électricité, documente la Banque mondiale.

Le lion et la panthère croulent de faim sur les armoiries. Les saisons passent et se succèdent, la sécheresse ne disparait pas. Pourtant, les autorités ne saisissent  à bras le corps l’opportunité de la diversification des sources d’énergies, avec cet abondant soleil qui illumine l’Afrique.

 

Cyril Verb