Suivez Nous

Le magazine Forbes destitue Kylie Jenner de son titre de plus jeune milliardaire du monde

Danielle YESSO | | Société

Kylie Jenner qui avait été sacrée plus jeune milliardaire du monde a été sèchement éjectée du club. Le magazine Forbes est à l’origine de sa destitution, alors qu’il l’avait propulsée plusieurs années de suite sur sa couverture. La star aurait fait gonfler ses revenus.

Scandale en vue pour Kylie Jenner et son clan. Celle qui a basé sa notoriété ces dernières années sur son image de (presque) « self-made milliardaire » va devoir renoncer à la publicité gratuite que lui procurait un tel titre sur la scène internationale. En effet, alors que Forbes avait célébré à plusieurs reprises l’une des influenceuses les plus stratèges de la planète, le magazine américain a provoqué sa rétrogradation au “simple” rang de millionnaire. En 2018, Kylie Jenner avait, deux ans seulement après la sortie de son premier gloss et à 21 ans, atteint un statut que Mark Zuckerberg avait attendu jusqu’à ses 23 ans. Le célèbre mensuel aurait finalement estimé la valeur de la richesse personnelle de Kylie Jenner à “seulement” 900 millions de dollars.

Forbes a lancé de sérieuses accusations envers la cadette des soeurs Kardashian-Jenner, en se basant sur les déclarations de Coty, la multinationale parente de Kylie Cosmetics. Ces dernières auraient participé à entretenir cette “supercherie”, avec des déballages de richesse et en fournissant aux journalistes des déclarations d’impôts falsifiées. Les reporters en question auraient constaté que Kylie Cosmetics, l’entreprise de produits de beauté tenue à 51% par Kylie Jenner, ne serait pas aussi profitable qu’elle l’aurait laissé entendre. Par ailleurs, Forbes remue le couteau dans la plaie en notant qu’après la crise sanitaire, les revenus de la compagnie devraient être encore moins élevés.

Si les faits se confirment, la maman de Stormi serait bien la seule personnalité à gonfler ses revenus pour améliorer son image publique ! Kylie Jenner a répliqué aux accusations sur Twitter : « Je me lève avec cette nouvelle. Je pensais que c’était un site réputé… Tout ce que je vois sont un nombre de déclarations inexactes et des affirmations sans preuve lol. Je n’ai jamais demandé aucun titre ou essayé de mentir pour y parvenir. Point ». Qu’elle se rassure cependant, le “monde d’après” placera peut-être moins l’accent sur le statut de milliardaire comme signe de réussite sociale !

 

Danielle YESSO