Suivez Nous

L’OMS décrète l’addiction aux jeux vidéo sur la liste des maladies

Saxum Willy | | Société

Source photo: aouaga.com

Les jeux vidéo peuvent être source de maladie. À compter de ce mois de Juin 2018, l’OMS annonce officiellement  le «trouble du jeu» ou  «Gaming disorder» reconnu comme maladie. Cette addiction fera son entrée sur la 11e liste de la classification internationale des maladies, publiée par cet organisme des nations unies.

L’organisation se base sur des conclusions d’experts de la santé à travers le monde pour dresser cette liste. En effet, le « gaming disorder » est défini comme « un comportement lié aux jeux vidéos sur internet ou hors ligne, qui se caractérise par une perte de contrôle sur le jeu, une priorité croissante accordée au jeu par rapport à d’autres activités, au point qu’il prenne le pas sur d’autres centres d’intérêt ». Les accros augmentent l’activité de jeu malgré l’apparition de conséquences négatives.

Cependant, les experts précisent que l’apparition de ces signes ne suffit pas à diagnostiquer quelqu’un malade des jeux  vidéo. Celui-ci doit développer ces symptômes sur une période d’un an minimum avant d’être qualifié de personne à « comportement addictif ».

Mesurer l’ampleur du phénomène et obtenir des donnés statistiques permettront de développer des recherches permanentes sur l’addiction aux jeux vidéo estime l’OMS, car les signaux sont réels.

Les jeux vidéos, considérés par beaucoup comme un art numérique, mobilisent plusieurs milliers de jeunes sur le continent africain. Des compétitions et des festivals dédiés apparaissent de plus en plus dans les pays.

 

Saxum