Suivez Nous

L’OMS appelle l’Afrique à se réveiller face à la pandémie du coronavirus

Irene COULIBALY | | Société

L’Afrique est à ce jour le continent le moins touché par la pandémie du coronavirus. Cependant, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), précise qu’il faut se préparer au pire et appel l’Afrique au réveil.

Cette mise en garde de l’OMS fait suite au premier décès enregistré en Afrique subsaharienne, mercredi 18 mars dernier. « Le meilleur conseil à donner à l’Afrique est de se préparer au pire et de se préparer dès aujourd’hui », a déclaré le directeur général de l’OMS, l’éthiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Au total, 6OO cas de contamination confirmés au virus sont dénombrable en Afrique avec 16 décès dont (6 en Égypte, 6 en Algérie, 2 au Maroc, 1 au Soudan et 1 au Burkina Faso), selon le dernier bilan établi mercredi à 18h 30 GMT. Mais ce matin, la Tunisie enregistre son premier décès ce qui porte le nombre à 17 morts.

Les pays d’Afrique du Nord sont les plus touchés et l’Égypte est en tête avec près de 200 cas. En Afrique subsaharienne, l’Afrique du Sud, principale puissance économique et le Nigéria compte ensemble près de 120 cas. Avec les moyens de transports en commun (bus, minibus, taxi), il est presque impossible de respecter les mesures de sécurité qui demande une distance d’un mètre entre les personnes.

Le premier cas africain apparu en février en Égypte et à ce jour, trente pays africains sur les cinquante-quatre du contient sont par le covid-19. Le contient même s’il reste le moins touché, est appelé à prendre des mesures conjointes très rapidement, car le nombre de cas pousse sans prévenir. Plusieurs pays africains ont d’ores et déjà pris des mesures pour freiner la propagation du virus dont : la fermeture des écoles et lieux de cultes, la fermeture des maquis et bars et des frontières avec des pays ayant plus un certain nombre de cas confirmés. Malgré cela, beaucoup reste encore à faire pour mettre le contient à l’abri de tout débordement.

 

Irène COULIBALY