Libéria: Weah veut rationaliser les dépenses, en exemple il réduit son salaire de 25 % » Magazine 100%Culture
Suivez Nous

Libéria: Weah veut rationaliser les dépenses, en exemple il réduit son salaire de 25 %

Cyril Verb | | Société

Le président libérien Georges Weah lors de la campagne

Le Libéria est confronté à des difficultés financières. Et, Georges Weah en est conscient. Alors, une semaine après son accession aux affaires, en réponse, le nouveau président veut réduire les dépenses, notamment les salaires.

Ce lundi, lors de son « discours sur l’état de la nation » prononcé devant les députés et les sénateurs, Weah indiquait la réduction de ses émoluments  personnels d’un quart avant d’inviter les parlementaires à faire pareil. « Je vous annonce aujourd’hui, avec effet immédiat, que je vais réduire mon salaire et mes primes de 25 % », déclare-t-il.

Autre résolution, la révision de la Constitution en rapport avec les chapitres de la nationalité et la propriété foncière. La version actuelle de la loi fondamentale  réserve la nationalité qu’aux « personnes de couleurs ». Une disposition que le président estime « inutile, raciste et dépassée ». La prochaine monture devra ainsi corriger cette anomalie et permettre par ailleurs aux étrangers de disposer du droit à la propriété foncière.

Pendant la campagne et à son accession au pouvoir, Georges Weah avait promis gouverner un pays «uni  et solidaire». Les premiers signes de cet engagement sont visibles. Weah vient de constituer son premier gouvernement. On y rencontre des anciens ministres de l’ère Sirleaf et de nouvelles personnalités pour marquer un départ qui renforce la réconciliation nationale. L’une des priorités de cette équipe reste l’éducation.

 

Cyril Verb

 

Mots-clefs : ,