Suivez Nous

L’humoriste Mamane, désigné ambassadeur climat pour le Sahel

Irene COULIBALY | | Société

Le célèbre humoriste nigérien Mamane, créateur de la “République démocratique du Gondwana”, a été désigné mardi dernier ambassadeur climat pour le Sahel à l’occasion d’une conférence sur le climat, à Abidjan. Sa mission est de faire la sensibilisation sur la protection de l’environnement et le réchauffement climatique.

Être ambassadeur climat pour le sahel est une grande joie pour Mamane qui se désigne comme étant un vrai Africain pour avoir grandi en Côte d’Ivoire et au Cameroun.

« Ça implique une lourde charge, en plus de ma responsabilité d’humoriste où je dois faire rire les gens », a-t-il dit. Poursuivant, il a assuré vouloir sensibiliser sur les comportements à adopter pour le climat, pour qu’on ait un environnement meilleur. Cela implique « d’arrêter la coupe de bois, de jeter les déchets n’importe où, ne plus utiliser les vieux véhicules, faire la promotion de l’utilisation du vélo, les sacs plastiques ainsi que de nombreux autres gestes et comportement à prôner » affirme-t-il.

« Nous les humoristes, on a une audience énorme aujourd’hui. Nos sketchs font des millions de vues. Il n’y a pas un discours à la Nation qui fasse autant de vues. Donc, profitons-en pour qu’il y ait un message pour qu’on soit utile. Le divertissement sans message est une diversion » a-t-il conclu.

Le ministre nigérien de l’Environnement et du Développement durable, Al Moustapha Garba, a souligné que Mamane avait en un mot pour mission de mettre son talent et le talent de ses pairs au profit de la lutte contre les effets du changement climatique qui se font déjà ressentir.

La Commission Climat pour la Région du Sahel (CCRS), est actuellement présidée par le président nigérien Mahamadou Issoufou. Elle comprend 17 pays et est chargée du Plan d’investissement climat pour la région du Sahel (2018-2030) et du Programme prioritaire pour catalyser les investissements climatiques au Sahel (2020-2025). Tous sont financés par les grands bailleurs internationaux.

Pour apporter un cachet à son discours, l’humoriste a promis joindre les actes à la parole en participation à une opération de nettoyage dans un quartier d’Abidjan pendant le week-end.

 

Irène COULIBALY