Suivez Nous

L’affrication : nouveau tic de langage ou évolution de la langue française ?

Innocent KONAN | | Société

L’affrication, ce phénomène phonétique qui consiste à prononcer les consonnes « t » et « d » comme « tch » et « dj », s’est répandu comme une traînée de poudre chez les jeunes Français. Cette nouvelle manière de parler, qui n’est pas sans rappeler l’accent marseillais, suscite un vif débat au sein de la société française.

D’un côté, les défenseurs de l’affrication y voient une évolution naturelle de la langue, un enrichissement de son patrimoine phonétique. Ils soulignent que le français a toujours été une langue en mouvement, et que l’affrication n’est qu’une nouvelle étape de son évolution. Ils comparent ce phénomène à d’autres changements phonétiques qui se sont produits au fil des siècles, comme la nasalisation des voyelles.

De l’autre côté, les opposants à l’affrication la perçoivent comme un tic de langage, une dégradation de la langue française. Ils craignent que cette prononciation ne devienne la norme, au détriment de la clarté et de la compréhension mutuelle. Ils s’inquiètent également de l’impact que cela pourrait avoir sur l’apprentissage de la langue française par les étrangers.

L’affrication est-elle une simple mode passagère ou une véritable évolution de la langue française ?

Il est encore trop tôt pour le dire. Ce qui est certain, c’est que ce phénomène ne laisse personne indifférent et qu’il continuera à alimenter les débats pendant encore longtemps.

En attendant, il est important de rappeler que la langue française est une langue riche et diverse, et que toutes les prononciations sont valides tant qu’elles sont comprises par tous.

Voici quelques exemples de l’affrication dans le langage courant:

  • « T’as vu ? » devient « tch’as vu ? »
  • « Dites-moi » devient « djites-moi »
  • « Tu vas où ? » devient « tch’u vas où ? »

L’affrication est-elle un phénomène que vous rencontrez régulièrement ? Que pensez-vous de cette nouvelle manière de parler ?

Mots-clefs : , , , ,