Suivez Nous

Le Kényan Peter Tabichi,distingué Lauréat du Prix mondial du meilleur enseignant

Jean Paul Tra Bi | | Société

Le lauréat Peter Tabichi

Faisant partie des 50 finalistes de diverses nationalités , le kenyan Peter Tabichi, âgé de 36 ans, a été distingué Lauréat du prix mondial du meilleur enseignant le dimanche 24 mars 2019 à Dubaï à l’occasion de la 5e édition annuelle du concours international dont l’objectif est de valoriser le métier d’enseignant.

“Je suis ici uniquement grâce à ce qu’ont accompli mes élèves”, a déclaré Peter Tabichi en recevant son prix des mains de l’acteur Hugh Jackman. “Ce prix leur donne une chance. Il dit au monde qu’ils peuvent tout faire”.

Après la remise du meilleur prix à Peter , ce fut une émotion pour lui car sa détermination cette fois-ci lui a permis d’être réputé . C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il a été félicité par le chef d’Etat Kenyan Uhuru Kenyatta.

Consacrant près de 80 % de son salaire mensuel à aider les élèves les plus dimunis , Peter Tabichi a fait preuve d’une prise en charge de plusieurs élèves de l’école secondaire mixte de Keriko, une localité située dans la vallée du Rift (Kenya).

« Son dévouement, son travail et sa foi dans le talent de ses élèves a permis à son école, dans une zone rurale reculée et avec peu de ressources, de remporter le prix de la meilleure école aux concours nationaux interscolaires de sciences », a affirmé le communiqué de la fondation Varkey, basée à Dubaï et chargée de l’organisation du concours.

Par sa générosité , Peter Tabichi entreprend des relations étroites avec la communauté locale pour leur montrer la valeur de l’éducation. Il fait du porte à porte en vue d’informer les parents démunis de venir car une partie de leur scolarité est prise en charge.

« Ce n’est pas qu’une question d’argent », a réagi Peter Tabichi, dont une bonne partie des élèves est constituée d’orphelins.

Rappelons que l’objectif du jeune enseignant est la volonté de susciter un engouement pour les sciences, chez ses élèves, non seulement au Kenya, mais aussi dans toute l’Afrique.

 

Jean Paul TRA BI