Suivez Nous

Kanye West fond en larmes au cours de son meeting : la famille Kardashian choquée

Danielle YESSO | | Société

La prise de parole de Kanye West sur l’avortement lors d’un meeting en Caroline du Sud dimanche 19 juillet a profondément marqué le clan Kardashian, qui serait “profondément choqué”.

Sa belle-famille ne semble pas avoir pardonné au rappeur ses propos lors de son meeting en Caroline du Sud, dimanche 19 juillet. Le rappeur a pris la parole en vue de l’élection présidentielle. Un exercice nouveau pour la star américaine, qui a, semble-t-il, un peu dérapé au moment de parler de l’avortement. En effet, Kanye West a raconté le moment où Kim Kardashian a failli avorter de leur premier enfant, North West, âgée de 7 ans. Des propos qui auraient “profondément choqué” le clan Kardashian.

Selon les informations de TMZ, Kim Kardashian et sa famille seraient chamboulés. Ces derniers estimeraient que le rappeur aurait “désespérément besoin d’une aide professionnelle”, pour ce qu’ils qualifient de comportement bipolaire. De plus, ils s’inquiéteraient du fait que la politique détournerait Kanye West de sa passion première, la musique. Rappeur reconnu dans son milieu, couronné rappeur le mieux payé au monde en 2020 ! Pour rappel, Kanye West n’a pas caché son soutien au président en place Donald Trump, avec qui il avait pris la pose.

Kanye West, farouchement anti-avortement, a affirmé que son épouse Kim Kardashian lorsqu’elle était enceinte de leur premier enfant, la petite North, en 2013, et qu’ils n’étaient pas encore mariés, a failli mettre un terme à sa grossesse. La star “avait les pilules dans sa main”, pour avorter. Kanye West aurait finalement reçu un message de Dieu lorsqu’il était à Paris, en train de travailler sur son ordinateur. “L’écran est devenu noir et blanc, et Dieu a dit ‘Si tu te foires ma vision, je foire la tienne’. Puis j’ai appelé ma copine et je lui ai dit qu’on allait avoir cet enfant”, a raconté le candidat.

 

Danielle YESSO