Suivez Nous

Journée mondiale de lutte contre le cancer, la presse ivoirienne était en visite au CNRAO

Irene COULIBALY | | Société

Les journalistes ivoiriens conviés à une visite du centre national d’oncologie médicale

Identifié comme étant l’une des premières causes de mortalité par l’OMS (organisation mondiale de la santé), la lutte contre le cancer est célébrée tous les 4 févier partout dans le monde. La presse ivoirienne était pour l’occasion en visite au centre d’oncologie et de radiothérapie Alassane Ouattara.

En effet, cette célébration de la journée mondiale de lutte contre le cancer est une lucarne pour accentuer les sensibilisations sur cette maladie causée par une tumeur qui tue silencieusement et de manière sournoise. Car, malgré sa dangerosité, il est possible d’en guérir s’il est dépisté au stade précoce. Les hommes de médias ivoiriens se sont rendus au CNRAO afin de constater les avancées réalisées par ce centre dans la lutte contre le cancer en Côte d’Ivoire. Le CNRAO est doté d’un plateau technique de radiothérapie externe avec un scanner de simulation et deux accélérateurs linéaires de particules pour faire de bons diagnostics pour la prise en charge des cancéreux.

Un rapport de l’OMS estime à ce sujet que 84 millions de personnes auraient perdu la vie, suite d’un cancer dans l’intervalle 2005-2015, d’où l’urgence de se pencher sur cette maladie pour la faire reculer. Et c’est justement le combat de la fondation ARC qui a récemment ouvert le site internet www.arc-cancer.net, entièrement dédié au cancer afin de permettre aux internautes d’échanger et trouver toutes les informations nécessaires sur le cancer.

Mais il est bon de savoir que les pays du sud disposent très peu de moyens pour faire face aux différents cancers contrairement aux pays du nord. Cependant, « le centre d’oncologie et de radiothérapie Alassane Ouattara est une fierté pour la Côte d’Ivoire et l’Afrique », comme l’affirme sa directrice générale, le professeur Judith Didi Kouko Coulibaly.

 

Irène COULIBALY