Suivez Nous

Le journaliste Jean Roche Kouamé ( Ebony 2009), transformé désormais en SDF

Arsene DOUBLE | | Société

La démolition de la maison du journaliste Jean Roche Kouamé

Le meilleur journaliste de Côte d’Ivoire, Jean Roche Kouamé, Super Ebony 2009, se retrouve désormais lui, son épouse et ses enfants, sans abris, depuis ce mardi 9 février matin. Une situation jugée déplorable par l’intersyndicale du secteur des médias en Côte d’Ivoire qui dénonce et interpelle le pouvoir d’Abidjan

 

Le meilleur journaliste de Côte d’Ivoire, Jean Roche Kouamé, Super Ebony 2009, se retrouve désormais sans abri. Lui et sa famille n’ont plus un toit où dormir. Sa villa, située dans la commune de de Port-Bouët, précisément dans la cité “Akissi Delta“ à Anani, a complètement été détruite par les « machines de désolation ». Acte posé sans aucun avis de sommation et sans dédommagement négocié.

L’intersyndicale du secteur des médias en Côte d’Ivoire, premier défenseur des droits des travailleurs du secteur des médias, s’insurge avec la dernière énergie contre cet acte d’un autre âge et tient à rappeler aux tenants du pouvoir que « la sécurité des journalistes est un enjeu de démocratie ». C’est d’ailleurs un des plus importants indices pour le classement des pays respectant la liberté d’expression par RSF

L’intersyndicale appelle toutes les organisations mondiales de défense des droits des journalistes en particulier Anthony Bellanger, secrétaire général de la Fédération internationale des Journalistes (FIJ), à se pencher sur cette situation qui n’honore point l’image de la nation ivoirienne.

Arsène DOUBLE

Mots-clefs : , , , , ,