Suivez Nous

Jean Kennedy Smith, dernière sœur de JFK, est morte à l’âge de 92 ans

Danielle YESSO | | Société

La dernière des 8 frères et sœurs de JFK, Jean Kennedy Smith, est morte le 17 juin à l’âge de 92 ans.

Il ne reste désormais plus personne en vie des 9 enfants de Joseph Patrick Kennedy et Rose Fitzgerald. Jean Kennedy Smith, la plus jeune soeur de John Fitzgerald-Kennedy et la seule qui demeurait est en effet morte le mercredi 17 juin à l’âge de 92 ans, dans son domicile à New York comme l’a confirmé sa fille Kym Smith au New York Times.

La première femme des Kennedy de sa génération à jouer un vrai rôle politique a eu une vie riche au sein d’une des familles qui a le plus marqué l’histoire récente des États-Unis. Jusqu’à l’âge de 65 ans pourtant, son existence a été celle d’une personne appartenant à une famille privilégiée, remplie d’apparitions à des actions caritatives et de dons à des associations.

Elle fonde ainsi en 1974 une organisation ayant à cœur de promouvoir le talent artistique d’enfants handicapés. Jean Kennedy Smith participe aux campagnes politiques des hommes de sa famille, mais n’occupe aucune fonction par elle-même. Jusqu’à ce que Bill Clinton la nomme en 1993, ambassadrice à Dublin.

Lors de sa nomination, peu de personnes de son entourage la crurent capable de mener sa tâche à bien, à une époque troublée où l’Irlande était toujours déchirée par le conflit nord-irlandais. Bien qu’originaire d’Irlande, Jean Kennedy Smith était peu au fait des subtilités de ce pays.

Pourtant, en 5 ans, celle qui était censée n’être qu’une novice en diplomatie, parvint à faire s’entendre les différentes parties impliquées et à parvenir à l’accord de Belfast, en 1998, qui mit fin à trente ans d’un conflit sanglant. Elle quitte son poste d’ambassadrice la même année. Même si elle n’a pas réalisé cet exploit seule, cette performance en diplomatie impressionne. Jean Kennedy Smith a d’ailleurs été faite citoyenne irlandaise à titre honorifique en remerciement.

 

Danielle YESSO