Suivez Nous

GUINÉE CONAKRY : L’artiste malien Salif Keita, refusé au salon d’honneur de l’aéroport de Conakry

Djibo B. AMADOU | | Société

Image d’illustration. © Glez

Venu célébrer les 50 ans de sa carrière professionnelle en Guinée, Salif Keita s’est vu refuser le salon d’honneur de l’aéroport. Il estime qu’il s’agit des conséquences de ses critiques envers la France.

L’artiste malien, Salif Keita a été l’objet d’un affront à l’aéroport international de Conakry. En tournée pour la célébration de ses 50 ans de carrière musicale, la star du mandingue s’est vu refuser le salon d’honneur dudit établissement. Très tôt, il a tenu une conférence de presse pour éclairer les choses. Ainsi l’on apprend que les aéroports de Paris (ADP) sont partenaires de l’infrastructure aéronautique. L’artiste malien est-il détesté en Guinée ?

Au plan social, le “bamakois” bénéficie d’une estime sans faille. Durant les décennies de sa carrière, il a égayé les populations africaines voire celle de la Guinée. Au nombre de ses sujets de prédilection, l’on peut égrener l’amour, la femme et la gloire. Par conséquent, cette humiliation ne serait qu’un tourbillon dans un verre d’eau.

Selon certaines langues, Salif Keita paie les frais de ses critiques envers la France. Il y a quelques mois, il avait fustigé l’hexagone d’être de connivence avec les terroristes. Par ailleurs, la population malienne réclame depuis un bon moment le départ des troupes françaises. Et cette revendication commence à faire tache d’huile dans la sous-région.

 

Djibo B AMADOU