Suivez Nous

Le footballeur David Villa accusé d’harcèlement sexuel

Danielle YESSO | | Société

L’international espagnol David Villa, qui évoluait au New York City FC entre 2014 et 2018, fait les gros titres outre Atlantique, depuis quelques jours, pour une sombre affaire. Le 22 juillet dernier, une jeune femme a partagé sur Twitter le calvaire qu’elle a vécu alors qu’elle travaillait pour le club.

Sous le pseudonyme Skyler B, une jeune femme a expliqué dans une série de messages le harcèlement qu’elle a subi de David Villa: “Je pensais avoir l’opportunité de vivre une vie quand j’ai obtenu ce stage. Ce que j’ai obtenu, c’est que David Villa me touchait tous les put*** de jours et que mes patrons pensaient que c’était un excellent matériel comique. Les femmes assez courageuses pour dire aussi haut et fort leurs histoires sont mes héros”. Elle a également estimé que cet épisode l’avait traumatisé : “Le harcèlement que j’ai subi au NYCFC était si mauvais que maintenant l’idée de sports professionnels me terrifie. Rester dans le domaine de l’athlétisme me terrifie. Je change de carrière parce que la merde qu’ils m’ont faite a ruiné mes rêves”.

Des déclarations prises au sérieux par les responsables sportifs. A l’AFP, le NYC FC a transmis : “Le New York City Football Club a pris connaissance des allégations d’une ancienne stagiaire en les voyant sur les réseaux sociaux. Nous prenons cette question extrêmement au sérieux et ne tolérons aucun harcèlement de quelque nature que ce soit dans aucun secteur de notre club. Nous avons immédiatement ouvert une enquête sur l’affaire”.

De son côté, David Villa assure qu’il s’agit d’un mensonge. Dans un communiqué publié ce 22 juillet, il a confié : “Je m’oppose fermement aux accusations portées à mon endroit sur Twitter. Elles sont entièrement fausses et je les réfutes. Il est difficile de comprendre pourquoi cela n’a pas été soulevé auparavant si quelqu’un se sentait mal à l’aise à tout moment”.

 

Danielle YESSO