Suivez Nous

Fally Ipupa, l’artiste engagé dans la lutte contre les enfants soldats

Jean Paul Tra Bi | | Société

En une quinzaine d’années de carrière solo, Fally Ipupa a modernisé la rumba congolaise et l’a lancée à la conquête des scènes du monde entier. Engagé en tant qu’ambassadeur il y a un an et demi, l’homme qui se fait appeler Dicap la merveille est considéré comme un partisan de la Mission des Nations-Unies en RDC, contre l’enrôlement d’enfants soldats, un fléau dans l’Est du pays.

Pour son rôle d’engagement , la star du Congo Kinshasa était l’invité le mardi 11 février de la Radio France Internationale (RFI). « On n’a pas besoin d’enfants soldats au Congo. On a plutôt besoin d’aider ces enfants à aller à l’école, avoir une bonne éducation pour l’avenir de notre pays et notre continent », a expliqué la star de la rumba, poursuivant que « parmi, même, les chefs de ces milices, il y a quand même des gens qui écoutent la musique, il y a quand même des gens qui aiment “Fally” et c’est une façon claire de dire, aussi, restez soldats, mais libérez les enfants. Il y a plusieurs chefs de guerre ou chefs des milices qui commencent aussi à prendre conscience qu’ils ne doivent pas séquestrer ou engager les enfants, donc c’est une bonne chose ».

Après une quinzaine d’années de sa brillante carrière solo , le danseur et homme d’affaire congolais, vient en aide aux autres à travers son engagement auprès des Nations-Unies et avec l’Unicef pour l’éducation et contre la malnutrition.

 

Jean Paul TRA BI