Suivez Nous

Explosion au Liban : la maison de couture d’Elie SAAB complètement détruite

Danielle YESSO | | Société

Le 4 août 2020, deux explosions se produisaient sur le port de Beyrouth, au Liban, détruisant des quartiers entiers de la ville. Le styliste Elie Saab, fierté nationale, a retrouvé sa maison de couture en ruines.

Depuis 2006, le couturier libanais Elie SAAB, possédait une élégante demeure avec une façade datant du début du 20e siècle, surplombant la rue principale du quartier de Gemmayzé. Une bâtisse – qui avait survécu aux ravages de la guerre civile (1975-1990) – rénovée pour devenir maison de couture, tout en gardant à l’intérieur l’esprit de l’architecture traditionnelle libanaise, souligne l’AFP. On pouvait y retrouver des colonnes en marbre et des triptyques de fenêtres ainsi que des chandeliers de style ottoman. Aujourd’hui, les colonnes sont brisées, à terre, les fenêtres et le balcon détruits et l’un des chandeliers n’est plus qu’un amoncellement de verre suspendu à un enchevêtrement de fils.

Réduite en ruines, la maison de Haute Couture d’Elie Saab – qui a habillé Céline Dion, Kate Middleton ou encore Halle Berry – est devenue l’une des images emblématiques de la destruction à Beyrouth de bâtisses traditionnelles par une explosion dévastatrice, à cause d’une énorme quantité de nitrate d’ammonium. L’assistant du couturier, Johnny Zeinoun, a fait savoir à l’AFP que peu de personnes se trouvaient dans le bâtiment au moment du drame et que tout le monde va bien. Malgré les dégâts, la pandémie de coronavirus et la crise économique, Elie Saab veut reconstruire, a indiqué son assistant. “Nous pouvons recommencer”, lui a dit le styliste de 56 ans, membre correspondant de la Chambre syndicale de la Haute Couture.

 

Danielle YESSO