Suivez Nous

Une ex Miss France face à la justice pour avoir reçu une maison de plus de 500 millions de feu Omar Bongo

Irene COULIBALY | | Société

Sonia Rolland, ex Miss France face à la justice pour avoir reçu une maison de plus de 500 millions de feu Omar Bongo

Sonia Rolland fait face à la justice dans une affaire de blanchiment d’argent impliquant l’ex président du Gabon, feu Omar Bongo. Le 2 Avril, l’ex miss de France 2000 et actrice bien connue a reçu une convocation portant sur un cadeau reçu en 2003 de feu le président Omar Bongo. Il s’agit d’une maison d’une valeur de 800 000 euros soit environ 524 millions de FCFA.

 

Elle est entendue sous le régime du suspect libre sur des faits de recel, de blanchiment, de détournement de fonds public, a indiqué une source judiciaire et une source proche du dossier.

Selon une information de Libération, l’ex Miss a raconté avoir rencontré en Edith Bongo, l’épouse de l’ancien président gabonais en 2001, alors qu’elle parrainait des concours de Miss en Afrique. L’année suivante, Edith Bongo lui aurait dit qu’elle lui ferait un cadeau pour la remercier de l’image qu’elle véhiculait pour l’Afrique.

« L’acquéreur de l’appartement serait une société de décoration française, qui avait une filiale au Gabon détenant un compte dans une banque locale, sur lequel ont été déposées pendant des années des valises de cash, livrées par des collaborateurs de Bongo », explique Libération.

Depuis 2010, la justice française enquête sur le patrimoine considérable amassé en France par Omar Bongo et d’autres chefs d’État africains. En avril 2016, des biens immobiliers à Paris et Nice, sur la Riviera française, appartenant à la famille du président gabonais Ali Bongo, fils d’Omar Bongo, qui a succédé à son père à la tête du pays en 2009, ont été saisis. Le juge d’instruction a repris les investigations en 2017, alors qu’on croyait l’affaire terminée.

Irène COULIBALY

Mots-clefs : , , , , , , ,