Suivez Nous

Une espèce de crocodiles de teinte orange, découverte au Gabon

Danielle YESSO | | Société

Une espèce de crocodiles encore inconnue a été découverte dans une grotte au Gabon. C’est en 2008 que des chercheurs en exploration dans des grottes sombres, sont tombés sur ces crocodiles. Deux ans plus tard, ils ont réussi à sortir un premier spécimen de la grotte et se sont rendu compte qu’il est orange.

Les scientifiques eux-mêmes ont du mal à s’accorder sur l’origine de cette teinte particulière. Après de nombreuses études, ils ont émis l’hypothèse selon laquelle cette dépigmentation serait due au manque de lumière dans les grottes et à la nocivité du « guano », une substance présente dans les excréments des chauves-souris dans laquelle ces animaux pataugent.

Ce crocodile orange « cavernicole » mesure environ 1m70 de long, est unique au monde et ne se trouve que dans les grottes du Gabon. Il se nourrit particulièrement de criquets, de grillons et de chauves-souris. Ces crocodiles orange croupissent dans des grottes accessibles uniquement par des puits verticaux. Ils sont plus trapus que les crocodiles classiques et sont aveugles.

Les chercheurs pensent que ces crocodiles se seraient installés dans les grottes d’Abanda il y a trois mille ans. Ce qui correspond relativement bien avec une période ou le niveau de la mer avait baissé et ou cette zone côtière est redevenue terrestre. Ces crocodiles auraient été piégés après être rentrés dans ces grottes étant petits, et y ont grandi sans pouvoir en ressortir.

L’ADN de ces spécimens se rapproche beaucoup de son cousin vivant en surface mais, selon M. Shirley, ils ont développé leur propre « signature génétique ».

Les chercheurs souhaitent que les grottes soient protégées afin d’assurer la survie de l’espèce et d’éviter toute attaque des braconniers qui verraient là un moyen de s’enrichir.

Les crocodiles orange, une découverte inédite d’une espèce unique au monde qui a su évoluer avec le temps.

 

Danielle YESSO