Suivez Nous

Economie : Le Ghana annonce 3 semaines de délestage électrique

Lucie Assi | | Société

Face à une crise énergétique sans précédent, le Ghana entame un délestage de trois semaines suite à la réduction de l’approvisionnement en gaz en provenance du Nigéria.

Alors que le gouvernement ghanéen continue de négocier avec le Fonds monétaire international (FMI) et d’autres créanciers pour gérer une dette atteignant plus de 109 % du PIB, le pays fait face à une nouvelle crise énergétique. La compagnie d’électricité publique du Ghana (ECG) a annoncé des coupures de courant de trois semaines en raison de la diminution de l’approvisionnement en gaz du Nigéria.

Cette réduction de l’approvisionnement en gaz est attribuée aux travaux de maintenance effectués par le fournisseur de gaz nigérian. Le rationnement a commencé ce mercredi, plongeant le pays dans une période de délestage qui menace de perturber l’activité économique.

L’ECG et toutes les parties prenantes du secteur de l’électricité travaillent en étroite collaboration pour minimiser l’impact de ces coupures sur l’économie ghanéenne. Des mesures d’urgence sont mises en place pour assurer une distribution d’électricité aussi équitable que possible durant cette période critique.

La West African Gas Pipeline Company Limited (WAPCo), responsable du gazoduc qui transporte du gaz naturel depuis le delta du Niger au Nigéria vers le Bénin, le Togo et le Ghana, a également annoncé une réduction des volumes de gaz disponibles pour le transport. Cette décision aggrave encore la situation énergétique du Ghana.

Un Défi pour l’Économie Ghanéenne

Ce délestage de trois semaines représente un défi majeur pour l’économie du Ghana, déjà sous pression. Le Ghana devra trouver des solutions pour surmonter cette crise énergétique sans compromettre son développement économique.

Lucie Assi

Mots-clefs : , , , , , , , , , , , , , ,