Suivez Nous

Dougoutigui complètement fauché : « Aujourd’hui, tout ce que j’ai comme argent, c’est 400.000 Frs »

Arsene DOUBLE | | Société

Dougoutigui aux cotés du ministre Mamadou Touré

Le web-humoriste ivoirien Dougoutigui, une des grosses révélations de l’année 2019 reconvertie en chef d’entreprise depuis quelques années, se trouve foncièrement fauché. Sa grosse ferme de volaille à Azaguié ne compte plus qu’une centaine de têtes de poulets. Ruiné, il ne lui reste que 400.000 Fcfa.

 

Dougoutigui traverse actuellement de sérieuses difficultés. Plus rien ne va chez le web-humoriste fait grand chef d’entreprise par le ministre de la jeunesse Mamadou Touré en 2019. Dans sa grosse ferme de volaille située à Azaguié, qui comptait des milliers de poulets, il ne reste qu’une centaine de volailles. Ruiné, Dougoutigui ne dispose que de 400.000 Fcfa. Qu’est-ce qui a bien pu se passer?

Sur les ondes de Vibe radio, son ex-manager Fodé Diomandé s’est récemment exprimé sur les difficultés présentes de Dougoutigui.

« Aujourd’hui où je vous parle, la ferme de Dougoutigui à Azaguié qui contenait plus de 2000 têtes de volailles, il n’en reste plus rien. La ferme est vide, même un poulet n’est pas resté…Dougoutigui n’a plus rien, il est complètement fauché aujourd’hui. Quand les choses bougeaient bien à la ferme, il partait retirer son argent à la banque et venait à Abidjan, à Yopougon Songon, il y restait 2 à 3 mois et faisait la vie de Lougah avant de revenir à la ferme à Azaguié. Il faisait le show à Yop dans le « travaillement » sur les artistes tels que Annick Choco, Aboutou, Fior de Bior et autres », a déclaré l’ex manager de Dougoutigui.

De son côté, Dougoutigui s’est inscrit en faux face aux propos de son ex manager. Il a fait savoir que sa faillite n’est pas due à « la vie de Lougah », mais plutôt à la crise électorale qui a récemment secoué la Côte d’Ivoire.

« Pendant la période de la crise électorale, la récente élection présidentielle en Côte d’Ivoire, rien ne bougeait à la ferme. Les clients qui venaient payer en gros, ne voulaient plus prendre le risque d’acheter mes volailles parce qu’ils n’arrivaient pas à écouler les poulets sur le marché. En fait, les gens avaient peur de mettre leur argent dans quelque chose où ils pourraient perdre gros si les choses se gâtaient au pays. Au niveau de la Ferme, on n’avait plus d’entrée d’argent alors qu’il faut entretenir les poulets, surtout leur alimentation », a-t-il confié à Vibe radio.

Et, le web-humoriste de poursuivre : Avant d’ajouter : « Les moyens faisant défaut, je perdais pratiquement une dizaine de poulets par jour, ils mourraient au fil des jours. Pendant cette période difficile qu’a connue le pays, où rien ne bougeait chez moi, j’ai perdu presque toutes mes volailles. Aujourd’hui où je vous parle, sur des milliers de poulets, je n’ai qu’une centaine de volailles dans ma ferme à Azaguié. J’ai laissé mon frère jumeau là-bas à Azaguié pour gérer les volailles restantes. Moi, je suis rentré à Abidjan pour voir comment relancer mon business…Aujourd’hui, tout ce que j’ai comme argent, c’est 400.000 Fcfa que j’ai confié à mon oncle qui travaille à la PJ », a-t-il ajouté.

Sorti de nulle part, le jeune Dougoutigui s’est rendu célèbre grâce à une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, en 2019. Aussitôt, il est devenu l’invité de plusieurs chaînes de télévision et de radio. Il a également été reçu par plusieurs personnalités du pays dont le ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Mamadou Touré, qui lui promettra un certain nombre de choses. En effet, le ministre de la Jeunesse lui a offert une ferme de volailles, un tricycle, une gazinière, trois vélos, un lit et bien d’autres choses. Bref, le ministre avait fait de Dougoutigui, un véritable chef d’entreprise.

Arsène DOUBLE

Mots-clefs : , , , , , , ,