Suivez Nous

LA DEUXIÈME ÉDITION DU CHALLENGE STARTUPPER DÉVOILE SES VAINQUEURS

Danielle YESSO | | Société

La deuxième édition du Challenge STARTUPPER de l’année de Total a pris fin le mercredi 13 mars 2019. La cérémonie de remise de prix s’est déroulée à la Bluezone de Dixinn dans la capitale guinéenne et a dévoilé trois principaux vainqueurs.

Lancée en octobre 2018, cette deuxième édition a vu s’inscrire 312 candidats en Guinée. Seulement 100 projets ont été retenus parmi lesquels 15 sont arrivés en finale dont 3 ayant vus leurs projets retenus. La cérémonie s’est tenue en présence de plusieurs cadres du groupe Total Guinée et de deux ministres du gouvernement. Chacun ayant exprimé le désir de promouvoir l’entrepreneuriat au sein de la jeunesse africaine.

La 3e place de la composition est revenue à Boubacar Diallo pour son projet ”Agro-industrie, KARO”, qui consiste à permettre aux consommateurs guinéens d’avoir accès à une huile de qualité produite dans les meilleures conditions d’hygiène et de santé. Il a reçu un chèque de 52 millions de franc guinéen pour son projet. Quant au deuxième prix, il a été accordé à Abdourahamane Diallo pour son projet CAPA, avec la mise en place d’un biodigesteur semi-industriel pour produire des engrais naturels grâce au processus de méthanisation. Il repart avec un chèque de 78 millions de francs guinéens. Le premier prix revient à Serge Abraham Thadée avec son projet ”African Heroes”. Il s’agit d’un jeu vidéo inspiré des valeurs culturelles africaines. Il met en scène une jeune femme portant en elle l’esprit ”N’Demba”. Le prix est accompagné d’une somme de 130 millions de francs guinéens.

À côté de ces principaux prix, deux autres projets ont été exceptionnellement soutenus. Il s’agit du projet ”N’Walima” de Fantagbè Lava qui a obtenu le prix ”Coup de cœur féminin”. Ce projet est une application digitale destinée aux étudiants qui, dans le cadre de leur cursus scolaire, leur permet d’entrer en contact avec le milieu professionnel, avec des offres de travaux temporaires. Le label ”Startup pour une meilleure énergie” a été décerné à Mohamed Salim Dramé pour son projet ”BiiMwinda” qui permet aux habitants des zones rurales d’avoir accès à une énergie fiable et accessible via des kits scolaires.

 

Danielle YESSO