Suivez Nous

Deux pasteurs condamnés à 5 ans de prison pour agressions sexuelles sur mineures

Cyril Verb | | Société

Tanzanie : Pasteur Tito

Profession identique, date de comparution également. Les plus ancrés dans la religion évoqueraient un miracle divin pour sanctionner deux individus se disant pasteurs. E. Samuel et O. Joseph ont tous deux comparu devant la justice burkinabè le 22 janvier dernier pour des faits d’agression sexuelles sur des mineures.

Le nommé Samuel retient de force N. K, une fillette de 13 ans, à son domicile sis au quartier  Kaar-paala à Ouagadougou.  Il procède à des attouchements sur la fillette et tente de la violer avant de se raviser, et de la laisser retourner chez ses parents. Rentrée à une heure avancée pour son âge, les parents de la jeune fille lui demandent des explications. C’est alors que N.K accuse le pasteur d’avoir tenté de la violer. Le pasteur reconnait les faits. Les parents portent plainte. Sous la pression et les nombreuses supplications de l’entourage, la famille finie par retirer sa plainte. Mais, la justice se saisit du dossier.  Les juges ont alors condamné le sieur Samuel à 5 ans de prison avec sursis pour tentative de viol.

Si le pasteur Samuel n’est pas passé à l’acte, son collègue lui a bel et bien abusé de A. Z, sa victime. O. Joseph qui habite la même cours que sa la jeune fille de 15 ans s’est glissé dans la douche pendant que A.Z prenait son bain. Après l’avoir bâillonné, il l’aurait violée. Sortie de la douche en pleur, elle alerte sa tante chez laquelle elle vit. Celle-ci porte plainte contre le pasteur qui est interpellé par la gendarmerie. Lors se son interrogatoire et même devant le procureur, Joseph reconnaît les faits. Pourtant, une fois à la barre il nie tout en bloc. N’empêche que les juges le condamnent à 5 ans de prison fermes assortis d’une amende de 5 millions F CFA pour dommages et intérêts.

Selon la presse locale, le pasteur O. Joseph est un récidiviste. Des sources judiciaires ont évoqué qu’il a déjà  purgé une même peine pour des faits similaires dans un pays de la sous-région.

Ces scandales sont devenus récurrents en Afrique. Il y a quelques mois, 100pour100culture relatait le viol d’une  mineure de 13 ans par un pasteur dans la localité de Daloa, au sud de la Côte d’Ivoire.

En Tanzanie, la police a récemment procéder à l’arrestation de pasteur des derniers temps désigné sous l’appellation Tito et embrassant sa femme et sa fille de ménage, avec des bouteilles de bières et une bible en main.

 

Cyril Verb

Mots-clefs : , , ,