Suivez Nous

Décès de Louise Ouattara : L’actrice ivoirienne Bienvenue Obro, face au courroux des internautes proches du RHDP

Arsene DOUBLE | | Société

Sur les réseaux sociaux, l’actrice ivoirienne Bienvenue Obro a indirectement accusé le président ivoirien d’être responsable de la mort de Louise Ouattara, épouse de son fils David Dramane Ouattara. Le post, une sorte d’humour noir, exprimant sa compassion à la décédée, n’a pas été au goût des internautes proches du RHDP. Ces derniers ne lui ont pas du tout fait cadeau.

Dans un pays, où la démocratie comporte encore des zones d’ombres, surveiller son langage, ses publications et ses critiques devient une nécessité. Le décès de Louise Ouattara, belle fille du président ivoirien Alassane Ouattara, survenu le vendredi 05 Avril 2019 a été l’objet d’une récupération politique.

La triste nouvelle de sa mort a servi de prétexte à l’actrice ivoirienne Bienvenue Obro de « Ma grande famille » pour dénoncer les actions du président en exercice. « La preuve que Ouattara ne pense pas à notre santé, palu a tué sa bru ! Bon rip Mme Ouattara », a-t-elle lancé sur un réseau social. Ce post a suscité une onde d’indignations sur les réseaux sociaux. Les internautes proches du RHDP ont sévèrement « lynché » la star ivoirienne, qui s’en est excusée en vain. Les invectives et propos acerbes, voire des menaces de mort, continuent de pleuvoir sur la pauvre dame.

« Loin de moi pareille idée. Mais aller jusqu’à m’insulter et me menacer de mort ? J’ai peur pour mon pays et pour ma vie. Je tiens vraiment à m’excuser auprès des gens que ma publication a choquée, et je demande pardon sincèrement. Vraiment désolée pour cet humour lugubre ou certainement macabre, mais mon intention n’était pas celle qu’on me prête », s’est désolée la star ivoirienne Bienvenue à propos de son post à caractère polémique.

Malheureusement, les internautes partisans ne vont pas porter de l’intérêt à cette main tendue. Les invectives et allusions hostiles à l’ex-chef d’État ivoirien vont bon train.

« N’avais tu pas peur pour ton pays quand votre fétiche tuait 3000 innocents de toutes les nationalités ? N’avais-tu pas peur pour ton pays quand votre fétiche tuait la famille de Guéhi Robert ? N’avais-tu pas peur pour ton pays quand votre fétiche tuait les militants du RDR et autres partisans ? », s’est interrogé un des leurs. Et un autre de compléter : « Dévergondée ».

Même si les menaces des internautes à son endroit persistent, le mieux a été pour Bienvenue Obro de vite présenter ses excuses. Mais, cette polémique attire aussi notre attention sur l’épineuse question de « la liberté d’expression » en Côte d’Ivoire.

 

Arsène DOUBLE