Suivez Nous

Décès de Colette Senghor, épouse de Léopold Sédar Senghor

Irene COULIBALY | | Société

À quelques heures de son 94ème anniversaire, la veuve du célèbre ex- président du Sénégal et un des pères de la négritude s’est éteinte ce lundi 18 novembre 2019 à son domicile de Verson en Normandie. Colette Senghor a définitivement rejoint son mari pour ce voyage éternel, lui-même parti depuis le 20 décembre 2001 alors âgé de 95 ans.

Colette Senghor était considérée comme la muse de son époux, Léopold Sédar Senghor, selon les propos du maire de Verson, Michel Marie. Femme engagée et discrète, elle a fortement participé à la vie de son environnement pendant près de cinquante ans. Le couple Senghor s’y était installé définitivement au début des années 80 après des vacances passées dans cette même ville.

Née Colette Hubert, elle s’était mariée à Senghor en 1957 et les deux ensembles ont eu un fils qui malheureusement n’est plus. Défenseur de la négritude, Léopold Sédar Senghor a été pendant une vingtaine d’années, le président de la république du Sénégal (1960-1980). La négritude est un courant littéraire et politique créée durant l’entre deux-guerre et qui regroupait tous les africains fiers de leur origine ainsi que plusieurs célèbres écrivains dont Aimé Césaire (martiniquais).

La mort de Colette Senghor, tourne une page dans l’histoire de la localité où elle s’était réfugiée pendant ses derniers jours. Femme de valeur et de paix, elle a lutté durant six années contre la maladie.

 

Irène COULIBALY