Suivez Nous

Daphné accuse le gouvernement camerounais

Arsene DOUBLE | | Société

Invitée de l’émission Couleur Tropicale de Radio France Internationale (RFI), animée par Claudy Siar, la chanteuse camerounaise Daphné s’est prononcée, jeudi 07 septembre, sur la guerre civile en cours dans les régions anglophones de son pays, le Cameroun, connue sous le nom de “crise anglophone“. L’interprète de la célèbre chanson “Calée“ tient le gouvernement camerounais responsable de la “guerre de Ambazonie“, une seconde appellation dudit conflit.

La chanteuse camerounaise d’Afro-pop, Daphné a été, dans la soirée du jeudi, l’invitée de l’émission Couleur Tropicale de Radio France Internationale (RFI), animée par Claudy Siar. Lors du temps d’antenne, la chanteuse a répondu non seulement aux questions de l’animateur à la voix chaleureuse, mais aussi à celles des auditeurs. L’occasion a été donnée à Daphné de se prononcer sur la guerre civile en cours dans les régions anglophones de son pays, le Cameroun, connue sous le nom de “crise anglophone“. Un conflit lié à la situation socio-politique spécifique des deux régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ( NOSO) du Cameroun depuis la fin de 2016.

Daphné, de son vrai nom Njie Efundem Daphne, répondant à la question d’un auditeur désireux d’avoir son avis sur l’origine de la “crise anglophone“ ainsi que les actions menées jusque-là par les artistes originaires comme elle de ces régions, a déclaré : « Le conflit n’est pas entre les francophones et les anglophones…Il n’y a aucun problème entre les francophones et les anglophones. On a un problème avec le gouvernement. »

Née à Buea, dans la région anglophone du sud-ouest du Cameroun, la chanteuse camerounaise d’Afro-pop âgée de 30 ans a dit avoir collaboré avec de nombreux artistes camerounais, notamment Mr Léo, Salatiel, en vue de mettre un terme à la crise.

Avec plus de 2 millions d’abonnés sur Instagram, Daphné reste la personnalité féminine d’Afrique francophone la plus suivie ce réseau social.

 

Arsène DOUBLE

Mots-clefs : ,