Suivez Nous

Côte d’Ivoire : les pluies diluviennes endeuillent des familles

Irene COULIBALY | | Société

La capitale économique et les villes de la Côte d’Ivoire ont encore subi les assauts de la pluie. On dénombre de nombreux dégâts matériels et de nombreuses  pertes en vies humaines.

Dans la nuit du 18 au 19 juin, la population ivoirienne est surprise par une violente pluie.  Pour cette seule nuit l’on compte 19 morts et des familles sinistrées selon le directeur général de l’ONPC M. Fiacre k adressé au JT de 20h.

Les quartiers, les villes et communes n’ont pas été épargnés par cette violente pluie.

À Abidjan, les communes les plus touchées sont celles de la riviera avec 12 morts, d’Attécoubé ou l’on compte 6 morts et un mort dans la ville de Tiassalé à l’intérieur du pays. L’on peut voir des maisons immergées par les eaux ou écroulées, des arbres déracinés, des murs cassés, des ponts rompus et des voitures emportées.

Selon les météorologues il faut rester vigilant car même si pour la journée du 19 juin un calme s’est  fait ressentir, un retour est imminent pour les prochains jours.

Les populations sinistrées ont pour le moment trouvé refuge dans les églises ou mosquées, chez des voisins ou parents en attendant que meilleurs solutions soient trouvées pour eux. Le premier ministre Amadou Gon COULIBALY demande que les précisions météorologiques soient très fines afin de pouvoir avertir les populations concernées au moins un jour avant.

Pour ce drame, il faut saluer les sapeurs-pompiers militaires qui ont travaillés durant toute la nuit jusqu’au petit matin afin de secourir les victimes. Aussi la population  était vraiment mobilisée à aider en attendant l’arrivée des secours.

Une légère accalmie est notée mais l’alerte demeure rouge et les populations vivant sur les sites des zones à risques déjà identifiés sont priées de quitter les lieux.

 Prudence à tous !

 

Irène COULIBALY