Suivez Nous

Côte d’Ivoire: L’ONI lance une campagne d’enrôlement pour la carte de résidence biométrique hors CEDEAO

Irene COULIBALY | | Société

Les ressortissants hors CEDEAO (Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest) pourront désormais s’approprié une carte de résidence biométrique. L’Office national d’identification (ONI) de Côte d’Ivoire a lancé mardi à cet effet une campagne pour leur enrôlement.

En effet, selon le directeur général de l’ONI, Diakalidia Konaté, cet enrôlement s’inscrit dans le cadre sécuritaire vu le flux de migrants qui foulent le sol ivoirien depuis un certain temps. Et depuis le 13 avril 2017, le gouvernement avait déjà pris l’engagement de ramener la carte biométrique pour les résidents hors CEDEAO.

L’Etat ivoirien veut donc à travers cet enrôlement pouvoir quantifier le nombre de personnes résidant sur son sol, maîtriser la traçabilité de ces personnes afin de lutter plus efficacement contre la fraude sur l’identité et les migrations clandestine.

Un nouveau registre national de personne physique (RNPP) vivant en Côte d’Ivoire devrait ainsi voir le jour car sur les 1.098.000 personnes identifiées selon le recensement général de la population et de l’habitat (RGPH 2014), seulement 20.000 ont formellement été identifiées et détiennent une carte de résident, soit un taux de 1.82 %.

Au vu de ces chiffres alarmants, l’Office national d’identification s’est donc engagé à mener une campagne de communication et de sensibilisation pour inciter les ressortissants hors CEDEAO à se faire enrôler. Car la carte de résidence constitue pour eux le passeport pour l’établissement de tout acte administratif, extrajudiciaire ou sous-seing privé soumis à la législation ivoirienne. Elle est donc pour eux une nécessité. Et ce message ne s’adresse pas qu’aux populations hors CEDEAO vivant en Côte d’Ivoire mais aussi, aux chancelleries, aux administrations publiques et privées

 

Irène COULIBALY