Suivez Nous

Côte d’Ivoire : Lancement du projet PPCA pour rehausser la chaîne de l’anacarde

Irene COULIBALY | | Société

© Dr Adama Coulibaly , directeur général du Conseil du coton et de l’anacarde

Financé par la banque mondiale à hauteur de 107 milliards de FCFA, un projet de promotion de la compétitivité de la chaine de valeur de l’anacarde (PPCA) a été lancé jeudi 24 janvier à Abidjan.

Ce projet vise à accroitre la productivité, la qualité et la valeur ajoutée du cajou au profit des petits exploitants agricoles. Il met alors un cap sur la transformation des noix de cajou, tout en permettant le développement des infrastructures adéquates, le renforcement de nouvelles capacités de stockage via la réhabilitation des entrepôts et des magasins.

Grâce à la transformation locale, le plein potentiel de création d’emploi de la filière anacarde est estimé en Côte d’Ivoire à 440 000, dont au moins 60% aux femmes. Le pays étant premier producteur mondial d’anacarde, vient renforcer ce secteur à travers ce projet dans cette filière qui a connu un taux de transformation de 10%.

Le PPCA vise principalement trois axes d’intervention, à savoir : la transformation, l’amélioration de la productivité et de la qualité et l’amélioration de la structuration de la filière.

Les paysans ne sont pas non mis en marges car ce plan vise également à œuvrer pour qu’ils bénéficient des fruits de leur efforts en améliorant leurs conditions de travail pour un rendement meilleur.

 

Irène COULIBALY