Suivez Nous

Côte d’Ivoire : hausse tarifaire des services mobile money de 7,2%

Irene COULIBALY | | Société

Les tarifications de l’ensemble des services mobile money en Côte d’Ivoire ont connu le lundi 25 février une hausse de 7,2%.

Cette augmentation touche essentiellement les offres de base à savoir, les retraits et transferts d’argent vers les abonnés du même réseau, le transfert vers les autres réseaux, le transfert international et les services auprès des partenaires.

En effet, l’annexe fiscale 2019 impose une taxe de 7,2% aux différents opérateurs de mobile money d’où les réajustements des tarifs sur les services qu’ils offrent. Et l’activités de transferts d’argent connait depuis quelques mois un essor salutaire en Côte d’Ivoire et génèrent plusieurs milliards de FCFA. Mais l’administration fiscale rencontre des difficultés à appréhender le volume réel des transferts d’argent effectué par mobile money.

Cependant, le directeur général de la Direction Générale des Impôts (DGI), a affirmé que l’article 14 de l’annexe fiscale 2019 n’institue aucune taxe nouvelle sur les transferts d’argent à la charge des consommateurs. Et les taxes qui existaient déjà dans le dispositif fiscal, sont exclusivement à la charge des entreprises de transferts d’argent par téléphone mobile et non de l’usager. La répercussion de ces nouvelles taxes sur les consommateurs est donc illégale et constitue selon le directeur de la DGI, un détournement.

Notons que l’année dernière, les tarifications avaient connu une hausse suite à l’augmentation de la taxe sur l’annexe fiscale.

 

Irène COULIBALY